/entertainment/celebrities
Navigation

Le plaisir de jouer les méchants

ART-PREMIERE-HOCHELAGA-TERRE-DES-AMES
Photo Agence QMI, Toma Iczkovits Sébastien Ricard

Coup d'oeil sur cet article

Les téléspectateurs risquent de détester le rôle du comédien Sébastien Ricard, dans la nouvelle série Olivier, inspirée de l’enfance difficile de l’animateur Josélito Michaud. Et c’est exactement ce qui l’a attiré vers le projet.

«Je joue un père dans une famille d’accueil, dans laquelle le petit Olivier va atterrir. Le personnage que je joue est un homme violent et abusif. C’est un monstre. Je dirais même un ogre, dans la perspective d’un enfant. Mais vous savez quoi ? C’est le genre de rôle que j’aime jouer», raconte-t-il, sur le tapis rouge de la première du film Hochelaga, terre des âmes, au Théâtre Maisonneuve, mercredi.

«Il faut vraiment se détacher de qui ont est. Mais je me suis rendu compte que ce n’est pas seulement une caricature. Ça témoigne d’une certaine réalité que peuvent vraiment vivre des enfants», ajoute-t-il.