/misc
Navigation

«Ce n’était pas plaisant à voir»

Tout le monde a retenu son souffle lorsque Zacary Alexis, des Carabins, s’est blessé

Malgré la douleur et la gravité de sa blessure, Zacary Alexis, des Carabins, a encouragé ses coéquipiers avant de quitter en ambulance.
Photo Toma Iczkovits Malgré la douleur et la gravité de sa blessure, Zacary Alexis, des Carabins, a encouragé ses coéquipiers avant de quitter en ambulance.

Coup d'oeil sur cet article

Si on a eu droit à un excellent spectacle, samedi au CEPSUM, entre le Rouge et Or de l’Université Laval et les Carabins de l’Université de Montréal qui a gardé les spectateurs sur le bout de leur siège jusqu’à la fin du match, on a aussi assisté à une horrible scène au quatrième quart.

Alors qu’il tentait d’empêcher Alexandre Savard de capter une passe de Hugo Richard dans la zone des buts, le demi de coin Zacary Alexis a subi une très sérieuse blessure alors que sa jambe droite a plié à l’envers. Scène horrible qui rappelait de mauvais souvenirs à l’entraîneur-chef Danny Maciocia.

« Dans toute ma carrière, la seule fois où j’ai vu une scène aussi sérieuse est en 2008 à Hamilton alors que je dirigeais les Eskimos d’Edmonton, a raconté le pilote des Bleus. Dans un contact casque à casque, Jason Tucker était demeuré de longues minutes au sol incapable de bouger. Il s’était fracturé deux vertèbres. Sa blessure au cou avait mis fin à sa carrière. »

« Dans le cas de Zacary, ce n’était pas plaisant à voir, de poursuivre Maciocia. Sans connaître encore les blessures exactes dont il souffre, je sais que c’est grave. Je lui ai envoyé des messages textes toute la soirée, mais son téléphone était resté au CEPSUM. J’ai su qu’il prenait du mieux et qu’il était de retour chez lui. »

Geste touchant

En quittant le terrain en civière avec sa mère à ses côtés, Alexis a levé les bras pour inciter les partisans à encourager les Carabins.

« Il aime son équipe et ses coéquipiers l’apprécient, a exprimé Maciocia. Son geste nous a touchés. Pendant que l’équipe médicale prenait soin de lui, certains vétérans ont parlé à leurs coéquipiers. Le message a été on a un match à jouer et on va chercher la victoire pour lui. Je vais discuter de la situation avec les gars, lundi, au retour. »

Compatissant

Aux premières loges pour constater la gravité de la situation, Savard avait une bonne pensée pour Alexis.

« C’est vraiment triste et j’espère qu’il va récupérer rapidement, a souligné l’ailier espacé du Rouge et Or. Tu ne souhaites pas ça à ton pire ennemi. Je l’ai entendu crier et ce n’était pas le fun à attendre. J’aurais voulu lui offrir mes prières, mais je ne pouvais pas rester sur place. C’était une bataille à un contre un et il a été malchanceux. »

Les Carabins ont aussi perdu les services du receveur Raphaël Major-Dagenais qui s’est fracturé le péroné de la jambe gauche sur une course au quatrième quart.