/news
Navigation

Irma perturbe le tourisme

Cojimar, quartier d'Havana à Cuba après le passage de l'ouragan Irma.
Photo AFP Cojimar, quartier d'Havana à Cuba après le passage de l'ouragan Irma.

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | La dévastation semée par l’ouragan Irma sur plusieurs îles des Caraïbes et en Floride va affecter l’industrie touristique, croient des agents de voyage qui étaient réunis en congrès à Québec lundi.

«L’économie touristique va subir un dur coup, mais lorsque la neige revient, les Québécois oublient», a souligné l’agente de voyage Denise Blouin, en entrevue avec TVA Nouvelles.

Les choix de destinations soleil sont de plus en plus restreints. En date du 11 septembre, le gouvernement canadien conseille d'éviter tout voyage dans une dizaine d’endroits en raison de l’ouragan Irma, soit certains secteurs de la Floride, des provinces de Cuba, l’île de Saint-Martin, les îles vierges et les îles Turquoises.

Selon une formatrice de Transat, tout est à redéfinir pour la prochaine saison. Il y a encore plusieurs alternatives, comme des îles européennes, l’Amérique centrale et le Mexique.

L’effet des ouragans sur les prix est également difficile à cerner. Une conseillère en voyage soutient que lorsque les prix de l’essence augmentent, les frais aéroportuaires et le prix des billets d’avion suivent.

Une autre conseillère croit au contraire que les pays vont chercher à ramener les gens qui auront des craintes à l’idée de voyager.