/24m
Navigation

Spectaculaires avions : deux lieux parfaits pour les admirer

Le parc Jacques-de-Lesseps en bordure de l'aéroport offre une vue imprenable sur la piste de décollage.
Le parc Jacques-de-Lesseps en bordure de l'aéroport offre une vue imprenable sur la piste de décollage.

Coup d'oeil sur cet article

Un parc à côté de l’aéroport de Dorval et un rond-point de Saint-Laurent situé en ligne droite avec la piste d’atterrissage permettent de voir de près les Bombardier Challenger ou Dach, les Embraer, les Boeing et les Airbus. Un spectacle époustouflant.

Le jour, c’est une activité familiale sécuritaire et, ce qui ne gâche rien, gratuite. Le soir avec les lumières, me dit-on, ça peut devenir une expérience romantique.

Si vous y allez seul, vous y trouverez une communauté de passionnés, dont un certain Jean-Claude que certains me présentent comme la « mascotte » du groupe. Présent presque tous les jours, il apporte une radio qui syntonise la conversation des contrôleurs et des pilotes.

Téléchargez l’application FlightRadar24 — la version gratuite suffit — et vous saurez d’où les avions arrivent, à quelle heure ils sont partis, où ils s’en vont, de quel modèle il s’agit, quelle compagnie les opère, etc.

Parc Jacques-de-Lesseps

Baptisé en l’honneur d’un pionnier de l’aviation française, Jacques de Lesseps, le premier à survoler Montréal (et aussi Toronto) en 1910, ce parc inauguré en 2012 a pour vocation d’offrir au public le « spectacle » de l’aéroport. Une estrade permet de s’y asseoir, mais depuis quelques années une grande butte, qui surplombe la clôture, offre la meilleure perspective sur la piste. Apportez votre chaise si vous ne voulez pas rester debout. Il fait souvent plus froid dans ce parc exposé au vent qu’ailleurs en ville. Il n’y a pas de chalet, pas de toilette ou d’abreuvoir. À 25 minutes de la station Du Collège avec l’autobus 202

Rond-point Pitfield

Ce rond-point industriel se situe en ligne droite avec la piste d’atterrissage. Voyez-vous les pylônes rouges et blancs avec des phares clignotants de part et d’autre du rond-point ? Ils alignent le pilote sur la piste à quelque 600 mètres de là. L’avion passe donc directement au-dessus de vos têtes. Impressionnant. Pour garder l’œil sur l’engin, on a bientôt le choix entre choir sur le dos ou pivoter... Le volume est élevé, mais pas trop ; le casque antibruit pour mon fils de 16 mois s’avère superflu. À 23 minutes de la station Côte-Vertu avec l’autobus 174

 

Le parc Jacques-de-Lesseps en bordure de l'aéroport offre une vue imprenable sur la piste de décollage.
Geneviève Grondin | Flickr

Autres lieux

Le site des observateurs d’avions 55eavenue.org recense de nombreux autres postes d'observation. Certains sont difficiles d’accès ou sur des terrains privés. D’autres s'avèrent intéressants seulement si le vent souffle dans une direction donnée (sinon les avions n’y passent pas). J’ai donné les deux lieux publics accessibles en bus où il y a toujours de l’activité.

Merci à la passionnée d’avions et photographe Geneviève Grondin de m’avoir accompagné au parc et au rond-point. Allez voir ses photos sous le surnom « photogennie » dans Flickr !