/news/health
Navigation

Magasiner vos médicaments pourrait réduire votre facture de moitié, analyse «Protégez-vous»

Bloc pillules médicaments
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Les assurés de régimes privés qui prennent la peine de comparer les prix de leurs médicaments d’une pharmacie à l’autre avant de devenir client pourraient diminuer leur facture de moitié, a analysé le magazine «Protégez-vous».

«Par exemple, une provision de 30 comprimés de Lipitor générique peut coûter 15,98 $ par mois chez Brunet, mais 37,10 $ dans un Familiprix», a donné comme exemple Catherine Crépeau, journaliste chez «Protégez-vous».

«Au bout d’une année, c’est une différence de plus de 250 $ pour l’assuré et son assureur !» a-t-elle ajouté.

Le mensuel a comparé les prix de quatre médicaments parmi les plus prescrits en version générique pour arriver à cette conclusion. Ainsi, la pharmacie des magasins de grande surface Costco a les prix les plus compétitifs (0,83 $ par comprimé), tandis que la bannière Pharmaprix est la moins avantageuse (1,09 $ par comprimé).

«Bien sûr, ces résultats découlent d’un scénario précis et ne s’appliquent pas nécessairement à votre cas: tout dépend des médicaments que vous prenez», a précisé «Protégez-vous» dans son article.

Moins cher en ligne?

Par ailleurs, acheter ses comprimés en ligne n’est pas synonyme d’économies. «Un seul des cinq sites évalués dans le cadre de notre enquête propose des prix concurrentiels, soit celui de la Pharmacie Picard & Desjardins, qui devance Costco pour le prix moyen par comprimé», a expliqué le magazine.

L’enquête de prix a été réalisée par téléphone, du 15 mai au 5 juin dernier, auprès de 280 pharmacies de neuf chaînes présentes partout au Québec.

Les quatre médicaments comparés sont l’Effexor XR (dépression et anxiété), le Lipitor (hypercholestérolémie), le Norvasc (hypertension) et le Pantoloc (troubles du système digestif).