/sports/opinion/columnists
Navigation

Mettre fin à la Piatti dépendance

SPO-ALOUETTES-LIONS-LCF-FOOTBALL
Photo Agence QMI, Greg M. Cooper Ainsi va Ignacio Piatti, ainsi va l’Impact.

Coup d'oeil sur cet article

Même avec le retour de sélection des joueurs internationaux, l’Impact a obtenu le même résultat qu’au cours des deux matchs précédents, samedi.

Comme je l’ai mentionné dernièrement, les contributions offensives des Dominic Oduro, Blerim Dzemaili et maintenant Anthony Jackson-Hamel doivent se manifester. Quand Ignacio Piatti ne trouve pas le moyen de marquer, il faut que d’autres coéquipiers prennent la relève.

C’est toujours dangereux de compter sur un seul joueur d’un point de vue offensif. S’il devait se blesser, l’Impact serait dans le pétrin.

Historiquement, l’attaque n’a jamais été un problème pour le onze montréalais, mais ce n’est pas le bon moment en saison pour Piatti et les autres d’éprouver des difficultés.

Tactiquement et psychologiquement, quand on entre dans la dernière ligne droite, toutes les équipes qui se battent pour une place en séries éliminatoires sont un peu plus prudentes dans leur approche. Elles sont aussi plus concentrées et plus organisées parce que l’enjeu est de plus en plus grand.

Vers la ligne d’arrivée

En ce sens, elles vont marquer un peu plus près un gars comme Piatti. C’est à ce moment qu’il devient crucial que les autres joueurs du Bleu-blanc-noir offrent des alternatives – et de la production – offensives.

D’ici la fin de la saison, chaque match de l’Impact en sera un « de séries ». Si seulement l’Impact peut se qualifier pour le tournoi d’après-saison, tout est possible.

Prenez 2016 : après une année moyenne, les Montréalais avaient réussi à se rendre jusqu’en demi-

finale. Malgré cet état des faits, je ne trouve pas dans le jeu de l’Impact l’urgence et l’intensité nécessaires.

Dans le match contre la Nouvelle-Angleterre, plusieurs actions auraient pu faire chavirer le match en faveur de l’une ou l’autre des équipes. C’est le cas de cette occasion ratée par Jackson qui s’est retrouvé seul devant le but adverse. S’il avait marqué, la victoire n’aurait pas été garantie, loin de là, mais l’Impact se serait sans doute senti plus à l’aise sur le terrain.

Et d’un point de vue personnel, l’attaquant québécois aurait – une fois pour toutes – solidifié sa place dans la hiérarchie du Bleu-blanc-noir.

Avec sept matchs à jouer d’ici la fin du calendrier, les joueurs doivent se montrer solidaires. Parce qu’ils auront l’obligation de gagner chacun d’entre eux.

Changement d’approche

Face au Révolution, le personnel d’entraîneurs a décidé d’opter pour une approche tactique différente, un schéma à cinq défenseurs.

En somme, cette disposition tactique a permis de tenir l’adversaire en respect et de ne lui offrir qu’un seul petit but dans ce match. Mais, comme avec n’importe quel système de jeu, chaque action, chaque geste est le lot des individualités. Ce n’est pas le système qui effectue la passe et les tacles, mais bien les joueurs.

Deux raisons

Je ne sais pas pourquoi le personnel technique a décidé samedi de changer la façon de jouer, mais je vois deux raisons probables. D’abord, ils ont cru que ce schéma serait efficace contre la Nouvelle-Angleterre et qu’il y avait là quelque chose à exploiter. De plus, avec les Laurent Ciman, Victor Cabrera, Kyle Fisher, Deian Boldor et le retour de Hassoun Camara, l’entraîneur avait l’embarras du choix en ce qui a trait aux défenseurs. Avec leurs performances récentes, peut-être a-t-il voulu en utiliser plus de deux ?

En somme, ce système permet aussi à des joueurs comme Chris Duvall et Daniel Lovitz de jouer plus haut sur le terrain et de participer un peu plus à l’attaque.

En fin de compte, je n’ai pas vu une immense différence dans la performance de l’équipe. En tant qu’ancien entraîneur, je peux vous confirmer que les choix tactiques, en général, entrent dans les discussions d’après-match seulement quand l’équipe perd.

Si l’Impact avait gagné, ce qu’il est passé près de réussir, on parlerait assurément d’autre chose ce matin...