/news/currentevents
Navigation

L’ex-chef de la Division des travaux publics de Pontiac accusé

Coup d'oeil sur cet article

L’ex-chef de la Division des travaux publics de la Ville de Pontiac en Outaouais a été accusé d'abus de confiance et d'avoir faussement prétendu être un agent de la paix, a annoncé l’Unité permanente anticorruption, jeudi.

En novembre dernier, Frank Fiorillo se serait fait passer pour un enquêteur de l'Unité permanente anticorruption (UPAC), ce qui est interdit.

«Il aurait aussi tenté de manipuler des documents d'appels d'offres en rapport avec l'octroi de contrats municipaux en plus d'avoir autorisé un contrat d'excavation de plus de 25 000 $ à un sous-traitant sans appel d'offres», a ajouté l’UPAC.

L’accusé avait été enregistré par l'entrepreneur Jean-François Aumont qui avait remis les bandes à l’UPAC. Frank Fiorillo aurait demandé à l’entrepreneur en excavation de modifier ses prix, parfois à la hausse, et de mettre fin à une mise en demeure contre la municipalité, selon Le Droit, qui avait eu accès à ces enregistrements en février dernier.

Frank Fiorillo avait mentionné au quotidien de l’Outaouais qu’il avait agi à la demande du maire Roger Larose. Le maire dit qu’il avait congédié son employé contractuel, tandis que Frank Fiorillo dit avoir démissionné.

La prochaine date de comparution de l’accusé sera le 7 novembre au palais de justice de Gatineau.