/world/europe
Navigation

Deux touristes américaines attaquées à l’acide à Marseille

Coup d'oeil sur cet article

Deux touristes américaines d’une vingtaine d’années ont été aspergées d’acide chlorhydrique dimanche matin à Marseille (sud-est de la France) par une femme souffrant probablement de troubles mentaux, a-t-on appris de source policière.

Vers 9 h, une femme «dont on peut penser qu’elle présente des troubles psychologiques (...) a aspergé les yeux des gens qui se trouvaient à proximité d’elle, dans le hall de la gare Saint-Charles», a indiqué cette source, confirmant une information du quotidien local La Provence.

«Il n’y a pas de caractère terroriste» dans cette agression, a ajouté cette source policière, précisant que l’agresseuse n’a pas visé le groupe de quatre touristes américaines en raison de leur identité.

Deux des membres du groupe ont été touchées. La gravité de leurs blessures n’a pas été précisée, mais l’une d’elles souffre d’une «perte de vision à 5/10e», a ajouté à l’AFP cette source policière. Toutes deux ont quitté l’hôpital en milieu d’après-midi.

Interpellée et placée en garde à vue, l’agresseuse, née en 1976 et connue des services de police notamment pour des vols, a justifié son geste par le fait qu’elle avait elle-même «été victime de violence à l’acide» plus jeune, selon la même source.