/travel/destinations
Navigation

Le parc national du Mont-Saint-Bruno, encore plus que de la marche

Coup d'oeil sur cet article

Si les beaux sentiers ne manquent pas au parc national du Mont-Saint-Bruno, le sentier Seigneurial n’en demeure pas moins incontournable pour deux de ses attraits : le verger et le Vieux-Moulin abritant un salon de thé.

Malgré la température incertaine lors de mon passage, le stationnement était bondé. Il faut dire que la cueillette de pommes attire pas mal de monde.

Verger écologique

Géré par l’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA), le verger est entretenu avec une approche réduisant de beaucoup l’usage de pesticides. Ça semble bien fonctionner, car les pommes sont en grande majorité belles et abondantes.

Le verger est situé à peine à 10 minutes de marche.
Photo courtoisie Sépaq, Mathieu Dupuis
Le verger est situé à peine à 10 minutes de marche.

Le verger comprend 9000 pommiers nains, très chargés de pommes pour leur petite taille. Ma compagne et moi avons vite rempli un sac de Ginger Gold, une pomme juteuse et sucrée. S’il venait à ne plus en avoir lors de votre ­visite, sept autres variétés sont aussi offertes, dont la Lobo et la McIntosh.

Au Vieux-Moulin

Après avoir ramené notre sac de pommes dans notre véhicule, on peut retourner sur le sentier Seigneurial. Le Vieux-Moulin, un ­bâtiment de pierre bien préservé ­datant du régime seigneurial, se situe à deux ­kilomètres.

Le salon de thé se trouve au Vieux-Moulin, un bâtiment datant du régime seigneurial.
Photo courtoisie Sépaq
Le salon de thé se trouve au Vieux-Moulin, un bâtiment datant du régime seigneurial.

Vraiment charmant comme endroit pour un salon de thé, le cachet étant rehaussé par des chaises et un vaisselier du 19e siècle. Parmi la trentaine de variétés de thé, ma compagne a choisi « Une nuit à Rio », un thé noir avec noix de coco râpées et morceaux d’ananas. Pour ma part, j’ai opté pour un thé du Labrador.

Aux alentours

Nous avons ensuite pris un sentier menant au pont des trois arches. Nous nous sommes aussi arrêtés sur le belvédère donnant sur le lac du Moulin.

Sur le sentier, près du lac des Bouleaux.
Photo courtoisie Sépaq, Mathieu Dupuis
Sur le sentier, près du lac des Bouleaux.

Au retour, en fin de journée, nous avons vu plusieurs chevreuils de près en bordure de la forêt. Malgré le temps grisâtre, l’ambiance était des plus agréables.

Repères - Parc national du Mont-Saint-Bruno

  • Accès en auto : A-20, A-30 ouest, sortie 121
  • Chiens : non autorisés
  • Frais d’entrée : 8,50 $ par adulte, gratuit pour les 17 ans et moins
  • Salon de thé : ouvert la fin de ­semaine et les congés fériés, ­durant la journée
  • 450 653-7544, www.parcsquebec.com

À explorer - Laurentides

Le F.U.N. Fest à Saint-Sauveur

Le festival automnal du Sommet Saint-Sauveur, qui débute le 16 septembre, se nomme maintenant le F.U.N. Fest, en lien avec son parc d’attractions F.U.N. (fantastique, unique et nature). Ses attraits : manèges, montagne russe alpine, tyrolienne double et minigolf.

L’excitante montagne russe alpine.
Photo courtoisie
L’excitante montagne russe alpine.

On a aussi pensé aux bambins, avec la fermette, les tours de poney et le maquillage pour enfants. Le télésiège sera en marche tous les week-ends jusqu’au 15 octobre.

www.sommets.com