/sports/hockey/canadien
Navigation

Carey Price à nouveau devant le filet

Le Canadien reçoit la visite des Devils du New Jersey

Carey Price
Photo Martin Chevalier Carey Price

Coup d'oeil sur cet article

Possiblement pas assez occupé à son goût mercredi, Carey Price obtiendra un deuxième départ en 24 heures, ce soir, dans le cadre de la visite des Devils du New Jersey.

Face aux Capitals, l’homme masqué du Tricolore n’a fait face qu’à 10 tirs. N’ayant pas paru à son mieux au cours du premier vingt, il a sans doute convenu qu’il lui valait mieux renouer avec l’action rapidement.

Le vétéran gardien ne sera pas le seul joueur dans le camp du Tricolore à fouler la glace du Centre Bell pour une deuxième soirée consécutive.

Daniel Carr, qu’on n’a pratiquement pas vu face aux Capitals, Nikita Scherbak, dont le niveau d’intensité a laissé quelque peu à désirer, Andreas Martinsen et Jakob Jerabek seront de nouveau en action.

Il faut dire qu’en raison des nombreuses punitions décernées mercredi, Carr, Scherbak et Martinsen n’ont vu que très peu d’action.

«J’aurais peut-être pu en montrer plus, mais je suis tout de même content de la façon dont j’ai joué hier, a déclaré le Russe. Je sais qu’il y a une raison pour laquelle on me fait jouer deux matchs en deux soirs. La direction veut sans doute voir de la constance de ma part.»

Nico Hischier en action

Si l’on se fie aux trios présentés à l’entraînement ce matin, Michael McCarron obtiendra une audition à l’aile droite. C’est Jacob De La Rose qui prendra place au centre de son unité (complétée par Martinsen).

«Je dois être plus intense en échec-avant. Avec toutes les punitions, c’était difficile de maintenir le rythme, a affirmé McCarron. Toutefois, que ce soit au centre ou à l’aile, le principe demeure le même. Il faut récupérer les rondelles en fond de territoire, s’établir en zone adverse et créer des occasions de marquer. »

Alex Galchenyuk, Phillip Danault, Brendan Gallagher seront de nouveau réunis. Il est à souhaiter que Galchenyuk ait plus le coeur à la fête qu’il ne l’a démontré lundi, à Québec.

Dans le camp des Devils, Nico Hischier, le tout premier choix de la dernière séance de sélection, et Taylor Hall selon les principales têtes d’affiche. Pour ne pas dire, les deux seules.

Cela dit, contrairement aux Bruins, même l’équipe A des Devils n’aurait rien présenté de bien plus excitant.