/24m/city
Navigation

Projet Montréal promet d’adapter les intersections aux aînés

Valérie Plante
Photo d'archives Valérie Plante

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – La chef de Projet Montréal Valérie Plante promet de sécuriser toutes les intersections de Montréal pour les adapter aux aînés et aux enfants, si elle est élue à la mairie de Montréal.

«Dans la dernière année, il y a eu un décès d’une personne âgée sur l’avenue du Parc et rien n’a été fait, fait remarquer lundi Valérie Plante, chef de Projet Montréal. On remarque aussi les éducatrices des CPE traverser la rue avec des enfants en les pressant de traverser rapidement parce que le feu de circulation n’est pas assez long.»

Projet Montréal fait valoir que les aînés sont surreprésentés dans les collisions et ils sont plus nombreux à mourir à la suite de celles-ci.

La conseillère dans Ahuntsic-Cartierville, Émilie Thuillier, indique qu’un feu de circulation adapté aux personnes vulnérables devrait donner une seconde pour chaque 0,7 mètre de traverse piétonne. Actuellement, certaines intersections ont plutôt un ratio de 0,9 mètre ou même 1,1 mètre par seconde.

«La ville est faite pour les adultes en bonne santé, voire pour des athlètes», estime Émilie Thuillier.

Projet Montréal souhaite faire une analyse des lieux accidentogène pour les aînés. Chaque intersection dangereuse serait par la suite modifiée soit en y augmentant le temps de traverse ou en y ajoutant une saillie de trottoir pour diminuer la distance de traverse.

Transport en commun

Le parti d’opposition souhaite également augmenter le transport en commun à l’intérieur des quartiers et à l’extérieur des heures de pointe pour accommoder les aînés. Une mesure qui aiderait également les travailleurs autonomes, mentionne Valérie Plante.

La chef en a également profité pour réitérer son intention d’amorcer la création d’une nouvelle ligne de métro, la ligne rose, qui partirait du centre-ville vers le nord-est de la ville.

Une mesure qui aiderait à désengorger la ligne orange déjà à sa pleine capacité en heure de pointe.

Bien que Denis Coderre ait qualifié cette promesse d’irréaliste, Valérie Plante assure qu’elle serait en mesure de faire la première pelletée de terre à l’intérieur de deux mandats.

Denis Coderre reste quant à lui concentré sur la réalisation du prolongement de la ligne bleue qui devrait être en service en 2025.