/finance/news
Navigation

Combien coûtent des funérailles?

Combien coûtent  des funérailles?
Illustration Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Le coût moyen des funérailles au Québec est d’environ 6800 $. Peut-on s’en sortir pour moins cher ?

Tout dépend de ce que vous recherchez comme service. Le gouvernement du Québec offre une prestation de décès de 2500 $, mais elle est imposable pour la succession.

Qu’avez-vous pour 6800 $ ? Un service approprié dans une maison funéraire : transport et préparation du corps, incinération, organisation du rituel, commémoration (ou cérémonie), démarches gouvernementales (déclaration du Directeur de l’état civil, annulation des cartes d’assurance maladie ou sociale, etc.), inhumation ou remise des cendres. Vous devrez payer en sus nourriture, fleurs, publicité, faire-part, cortège funèbre, lot au cimetière, niche au columbarium, sépulture, ce qui ajoutera des milliers de dollars à la facture.

De plus, si vous optez pour l’exposition, vous devrez acheter (à partir de 800 $) ou louer un cercueil (à partir de 500 $). Plus le cercueil est beau et ornementé, plus c’est cher. « Mais tout n’est pas une question de prix dans les services funéraires, rappelle Denis Desrochers, président de la Corporation des thanatologues du Québec. Le professionnalisme est fondamental. »

En un mot, magasinez auprès d’au moins deux entreprises funéraires. Et avertissez votre notaire de l’existence de préarrangements.

D’ailleurs, dans une chronique récente, j’écrivais que « l’indemnité de décès de 2500 $ versée par Québec ne s’appliquait pas aux montants assumés par vos préarrangements ». Un lecteur nous a écrit pour avoir des éclaircissements. Voici un exemple : si vos préarrangements s’élèvent à 8000 $ et que vos funérailles ont coûté 9000 $, vous n’aurez droit qu’à 1000 $ en vertu de cette indemnité.

Donner à la science

Et si, après votre décès, votre corps servait à former les futurs médecins ? Du point de vue d’un chroniqueur en finances personnelles, c’est une excellente décision, car vos funérailles ne coûtent rien... puisqu’elles sont inexistantes. Familles ou successions du donneur n’ont rien à payer pour la conservation et le transport du corps vers l’établissement d’enseignement, qui s’effectue entre 24 et 48 heures après votre décès.

De plus, une fois les activités d’enseignement terminées, les établissements incinèrent ou enterrent le corps dans leur propre lot au cimetière. Certains organisent une messe annuelle collective pour rendre hommage aux donateurs et remercier leurs familles. Ils les invitent même à visiter leurs laboratoires d’anatomie ! Toutes ces étapes sont gratuites.

Enfin, les institutions n’acceptent pas tous les corps. La liste des critères est indiquée ici : bit.ly/2fGaUtB. Comme le don de votre corps est anonyme, seules quelques personnes autorisées auront accès à vos renseignements personnels.

Établissements qui acceptent les corps pour la recherche et l’enseignement

  • Université Laval
  • Université McGill
  • Université de Sherbrooke
  • UQTR
  • Collège de Rosemont

CONSEILS

  • Vous devez avertir votre conjoint et votre famille si vous voulez donner votre corps à la science. En cas de décès, ils pourront confirmer votre décision de donner votre corps à la science au personnel soignant.
  • Mieux vaut remplir la carte de consentement et la garder dans votre portefeuille. Disponible ici : bit.ly/2yiVB0z
  • De la lecture : bit.ly/2hmj7qy
  • Transport du corps : il y a une limite de 250 km (60 km pour McGill). Au-delà, des frais seront facturés à la famille.
  • On peut récupérer le corps ou les cendres gratuitement (sauf à Sherbrooke) pour un enterrement aux frais de la succession.