/24m/job-training
Navigation

Les Canadiens : trop stressés au travail ?

Les Canadiens : trop stressés au travail ?
Photo stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Valérie Cordier-Chemarin - 37e AVENUE

 

Le stress empoissonne le quotidien de nombreux travailleurs : au pays, un Canadien sur quatre démissionne à cause d’un niveau de stress trop élevé. Quelle est la cause de ce mal-être en entreprise ?

« Les travailleurs canadiens vivent beaucoup de stress en milieu de travail. Cette réalité, ajoutée à leurs engagements personnels et à leur désir de faire progresser leur carrière, peut accroître leur sentiment de stress », explique Angela Payne, directrice générale de Monster Canada, une firme spécialisée en solutions d'emploi en ligne, à l’origine d’une étude sur le stress au travail.

Trop de travail

Un quart des Canadiens ont atteint le point de rupture, et 17 % des travailleurs actuels ont déjà envisagé de démissionner en raison du stress. Au Québec, parmi les facteurs évoqués, la surcharge de travail est la grande responsable pour 36 % des répondants. De plus, 64 % des travailleurs dans la Belle Province estiment être surmenés.

L'enquête a également démontré que les personnes ayant un salaire entre 40 000 $ et 59 000 $ avaient quitté leurs fonctions en raison d’un niveau de stress extrême. Les jeunes, désireux de faire leurs preuves, ne sont pas à l’abri non plus. « Pour ceux qui amorcent leur carrière, saisir de nouvelles possibilités d'emploi est parfois un réflexe. Toutefois, la charge de travail peut vite augmenter et influencer le niveau de stress », note Angela Payne.