/entertainment/shows
Navigation

Saturday Night Fever au Théâtre Saint-Denis

Le spectacle mettant en vedette Nico Archambault prendra l’affiche en mars

Nico Archambault
Photo Jean-François Desgagnés Nico Archambault

Coup d'oeil sur cet article

Après Québec, ce sera au tour de Montréal de replonger dans l’ère du disco quand le spectacle Saturday Night Fever et sa vedette Nico Archambault s’installeront au Théâtre Saint-Denis pour une série de 18 représentations à compter du mois de mars 2018, a appris en exclusivité Le Journal.

La métropole verra donc le même spectacle, avec les mêmes danseurs, comédiens et chanteurs, que les 60 000 personnes qui ont vu la production lors de sa résidence estivale au Capitole de Québec.

On retrouvera donc Archambault dans les habits de Tony Manero, le personnage rendu célèbre par John Travolta dans le film de 1977. La femme du danseur québécois, Wynn Holmes, sera de nouveau à ses côtés pour jouer Stéphanie Mangano alors que Amélie B. Simard reprendra le rôle d’Annette, celle dont le cœur ne bat que pour Tony.

Les artistes repêchés du Saturday Night Fever créé en France, avec à leur tête l’animateur Gwendal Marimoutou et la chanteuse Nevedya, seront aussi de la partie. Nevedya sera de nouveau jumelée au chanteur québécois David Latulippe, un ancien de La Voix 2016.

Depuis le début

Selon le producteur Jean Pilote, transporter l’univers de Saturday Night Fever à Montréal était dans les plans dès le moment où il a acquis, avec son partenaire Gestev, les droits de la production française pour l’adapter au Québec.

« On attendait seulement de voir si ça allait être un succès à Québec », a-t-il dit.

Succès ce fut, et ce sera au tour des Montréalais de se déhancher au son des Stayin’ Alive, Night Fever et Disco Inferno.

Il est cependant peu probable que Saturday Night Fever puisse se trimballer dans une autre ville que Québec et Montréal, précise M. Pilote.

« C’est trop lourd pour partir en tournée à cause du plancher tournant et la voiture. Même au Saint-Denis, elle pose problème. Il va falloir la rentrer par le toit. »

L’annonce de cette résidence montréalaise survient au moment où, en France, la tournée prévue au printemps 2018 de Saturday Night Fever, dans laquelle danse aussi Nico Archambault, a été annulée « en raison de problématiques de disponibilités et de difficultés liées au calendrier. »

► Les billets pour les 18 représentations qui auront lieu entre le 14 mars et le 1er avril 2018 seront mis en vente le 30 septembre, dès 10 h.