/news/society
Navigation

[VIDÉO] Histoire 101 de l'esclavage au Québec avec Webster

L'artiste et historien Webster
Photo Jennifer Miville L'artiste et historien Webster

Coup d'oeil sur cet article

Saviez-vous que la présence noire au Québec remonte aux tout débuts de la Nouvelle-France? Oui, il y avait des Noirs à l'époque de Samuel de Champlain et ils étaient des esclaves, tout comme plusieurs Amérindiens d’ailleurs. Mais ça, on ne nous le raconte pas dans nos cours d’histoire...

C’est pour cette raison que Aly Ndiaye, mieux connu sous le nom de Webster, un rappeur et historien originaire du quartier Limoilou à Québec, a lancé en 2010 la chanson Qc History X, pièce devenue une conférence dans les écoles et les sociétés d’histoire, puis plus récemment un tour guidé dans le Vieux-Québec.

Le journaldequebec.com est allé à sa rencontre, afin de découvrir ce pan méconnu de l’histoire du Québec et du Canada, racontés dans trois lieux significatifs du Vieux-Québec.

La plupart des gens pensent que la présence noire au Québec date du 20e siècle. Pourtant, elle remonte à l’époque de Samuel de Champlain.

Pas moins de 4185 noms d’esclaves ont été répertoriés. De ce nombre, 65 % étaient autochtones et 35% étaient Noirs.

L’esclavage au Québec était domestique, les gens servaient dans les maisons. C’était un esclavage de prestige, nous a expliqué Webster pendant la visite.

Ainsi, plusieurs gouverneurs, intendants, militaires et membres du clergé possédaient des serviteurs noirs et amérindiens. 

Si l’esclavage est apparu au début du 17e siècle au Québec, il est disparu de lui-même, 30 ans avant son abolition officielle, quand le juge James Monk refusa de condamner des esclaves en fuite, puisque posséder des esclaves n’était autorisé par aucune loi dans la colonie.

Cette partie de notre histoire, ce «passé pluriel» qui ne nous a jamais été enseigné est, selon Webster, une façon d'avoir une perspective différente sur notre société, surtout à l’époque où l’identité québécoise est à l’origine de bien des débats. Plusieurs Québécois blancs «pure laine» ont pourtant des ancêtres noirs...  

Cliquez ici pour en savoir plus sur le tour guidé Québec History X