/misc
Navigation

Choisir le bon GPS portatif

Campeau 30 sept
Photo courtoisie Stéphanie Dubois, de la firme spécialisée Raytech, présente quatre GPS portatifs performants pour les amateurs de chasse et de pêche.

Coup d'oeil sur cet article

Certaines personnes ont l’impression que les différents appareils de navigation satellitaire portables sont tous pareils. C’est pourtant loin d’être le cas.

Si vous avez déjà pris quelques minutes – voire des heures – pour examiner les divers modèles disponibles sur le marché, il y a des chances que vous ayez souffert par la suite d’une vilaine migraine tant il peut être difficile de s’y retrouver. Pour en savoir plus sur ces appareils qui ont révolutionné nos activités de prélèvement en nous permettant de nous enfoncer très loin dans l’arrière-pays sans trop de soucis, j’ai rencontré une des plus grandes spécialistes dans le domaine, Stéphanie Dubois, chef des opérations chez Raytech électronique de Laval.

Définir ses besoins

Selon cette passionnée de plein air, trop de gens achètent en fonction d’un prix plutôt que de leurs besoins.

Stéphanie m’expliquait que l’ensemble des appareils est construit pour répondre aux exigences de trois types d’utilisateurs. Il y a ceux qui font de la randonnée, ceux qui font de la chasse, de la pêche, du VTT et de la motoneige puis il y a les adeptes de géocaching.

Les caractéristiques qui doivent être analysées sont la taille de l’écran, la robustesse de l’unité, son autonomie et son poids, s’il a une cartographie intégrée et un compas électronique qui simulent le cadran d’une boussole, etc.

Différentes versions

Mme Dubois a identifié quatre modèles qui pourraient répondre aux besoins des lecteurs du Journal.

Notez que les produits présentés peuvent être submergés dans un mètre d’eau, pendant 30 minutes, indiquer votre chemin grâce à la fonction tracer, marquer des emplacements à l’aide des Waypoints et revenir sur vos pas avec le Track Back. De plus, ils enregistrent diverses statistiques d’activités.

Le Etrex 10

Cette petite unité de base, qui ne pèse que 141,7 grammes, est équipée d’un écran monochrome non tactile avec un bouton de type joystick. Avec deux batteries AA, il peut fonctionner pendant près de 25 heures. Il n’a aucune mémoire interne et on ne peut y ajouter des cartes numériques. Prix : moins de 150 $.

Le 64S de Garmin

Selon Stéphanie, il s’agit du meilleur rapport qualité/prix pour les chasseurs et les pêcheurs. Cet appareil ultra robuste est doté d’un écran couleur de 6,6 cm et d’un récepteur très performant à haute sensibilité GPS et GLONASS permettant l’accès à 55 satellites au lieu de 31 avec seulement le système GPS. Son antenne Quad Helix, qui dépasse le boîtier, occasionne une meilleure réception dans les endroits couverts. Chacun de ses boutons active qu’une seule fonction, ce qui en simplifie l’utilisation. Son altimètre barométrique vous informe de votre élévation par rapport au niveau de la mer et de votre vitesse d’ascension. Il a également un compas électronique sur trois axes comme une boussole. Le 64S de 260.1 gr propose une autonomie de 16 heures avec des piles AA. Il a 4 Gb de mémoire interne permettant l’ajout de cartes numériques et de cartes mémoires. Prix : moins de 350 $.

L’Oregon 700

Ce GPS portatif a un écran tactile antireflet très lumineux de 7,6 cm à double orientation, soit paysage et portrait. Tout comme le modèle précédent, il est équipé d’un récepteur haute sensibilité GPS et GLONASS, d’un compas électronique à trois axes avec accéléromètre et d’un altimètre barométrique. La spécialiste interrogée précisait que le processeur électronique du 700 est très rapide et que les pages se rafraîchissent quasi instantanément. Il est compact et léger avec un poids de seulement 209.8 Grammes. Avec des piles AA ou NiMH, il peut vous guider 16 heures durant. Il a une mémoire interne de 1.7GB pour l’ajout de cartes. Prix : moins de 550 $.

Le Montana 610

Cet appareil de la firme Garmin à un grand écran de 10,2 cm à orientation double, optimisé pour l’extérieur. Il est doté d’un altimètre barométrique, d’un compas électronique à trois axes et d’un récepteur GPS et GLONASS. Une de ses fonctions, fort appréciées de ses utilisateurs, c’est qu’il permet de créer des profils d’activité pour faciliter l’utilisation en fonction de ce que vous souhaitez faire à l’extérieur. Il peut fonctionner jusqu’à 16 heures avec la pile au lithium intégrée ou 22 heures avec des AA. Sa mémoire est de 2,7 Gb. Prix : moins de 600 $.

Plaisirs gourmands

Campeau 30 sept
Photo courtoisie

Fiers de ses 40 années d’expérience à titre de chroniqueur de chasse et pêche, mon collègue du Journal de Québec, Julien Cabana, vient de lancer un superbe livre, fort imagé, intitulé De la nature à votre assiette. Dans ce bouquin de 216 pages, qui est en vente dans toutes les bonnes librairies pour moins de 35 $, on y retrouve 104 recettes simples, authentiques et goûteuses de gibier et de poisson. Dans ce magnifique ouvrage, ce fin gastronome fait honneur à la richesse de la faune du Québec. Vous aurez l’occasion de réaliser ses recettes autant dans le confort de votre maison que dans un camp en forêt.

Il y a quelques années, le chasseur de renommée Stéphane Monette nous proposait un très beau livre qui se nommait Le gibier en toute simplicité. Ce chef cuisinier, diplômé de l’ITHQ, présentait dernièrement le volume 2 pour aider les lecteurs à transformer les produits de leur chasse en succulents repas faciles à exécuter. Dans cet ouvrage de

180 pages, vendu au prix de 24,95 $, « Steph », comme il aime bien qu’on l’appelle, explique 60 recettes de chevreuil, d’orignal, de perdrix, d’ours, de canard et de poisson qui vous mettront l’eau à la bouche.