/weekend
Navigation

Les fantômes d’Edgar, le fantôme de l’Opéra et Harry Potter

Les fantômes d’Edgar, le fantôme de l’Opéra et Harry Potter
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Un proverbe dit que la musique n’a pas d’âge. Parlez-en au sympathique Edgar Fruitier, qui remonte sur les planches à 87 ans. Pour cette nouvelle aventure d’Edgar et ses fantômes 2, nous découvrirons de nouveaux compositeurs et la ­claveciniste Catherine Perrin. Parlant de fantôme, c’est le retour du Fantôme de l’opéra version Broadway, puis Harry Potter en film et en version symphonique. Un joli mois d’octobre.

Comme l’animateur Gilles Archambault dans le domaine du jazz, Edgar Fruitier a vulgarisé le monde de la musique pendant plus de 60 ans. De cette passion est née une première version d’Edgar et ses fantômes. Après un succès inespéré, le voici de nouveau sur les planches. Pour ce nouveau concert-spectacle, il sera entouré, de la claveciniste et animatrice Catherine Perrin et ses chers disparus. Dans la liste, nous retrouvons les comédiens Sébastien Dhavernas (Verdi) et Gilbert Lachance, sous la direction du chef Jean-Pascal Hamelin. De plus, la soprano Myriam Leblanc et le ténor Keven Geddes se grefferont à l’aventure. Un délicieux parcours musical pour toute la famille. Du 19 au 29 octobre, à la salle Pierre-Mercure.

Les fantômes d’Edgar, le fantôme de l’Opéra et Harry Potter
Photo courtoisie

Le fantôme de l’opéra

Parlant de fantôme, en voici un qui bat des records de longévité. Jusqu’au 15 octobre, la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des arts accueillera Le Fantôme de l’opéra, version Broadway. Créée il y a plus de 20 ans par Andrew Loydd Weber, cette « tragédie » au sens large du terme a connu des évolutions, mais l’histoire d’amour entre le fantôme masqué et la jeune cantatrice à voix d’ange continue de déplacer les foules. 25 ans après, nous découvrirons dans les rôles principaux le chanteur afro-américain Derrick Davis et la soprano Christine Daeé.

Harry, Poudlard et HErmione

Samedi 21 et dimanche 22 octobre, la salle Wilfrid-Pelletier deviendra une annexe de Poudlard. Sur grand écran, La chambre des secrets sera projetée avec un orchestre de 80 musiciens qui fera revivre la musique de John Williams. À 19 h 30 et 15 h.

Luc Beauséjour

Les fantômes d’Edgar, le fantôme de l’Opéra et Harry Potter
Photo courtoisie

★★★★★

Anthologie - Analekta | Select 3 DC

Il y a 25 ans, le claveciniste Luc Beauséjour faisait son entrée dans la cour des grands. Professeur et musicien très recherché, le clavecin est devenu entre ses mains un instrument maître, sans oublier ses multiples collaborations. Pour souligner cette longévité, la compagnie Analekta nous invite à découvrir – et à écouter surtout – le chemin parcouru. En trois volets, les amoureux du baroque et de clavecin, cela va de soi, seront « aux anges ». Que ce soit avec l’instrument seul, avec des voix ou en format musique de chambre, ce triplé est synonyme de réussite.

3 concerts à surveiller

11 octobre 20 h

Maison symphonique

  • Orchestre symphonique de Montréal
  • Charles-Richard Hamelin, pianiste
  • Œuvres de Ravel, Scriabine et ­Prokofiev
  • Sous la direction de Vasily Petrenko
  • Aussi les 14 et 15 octobre

13 octobre 19 h 30

Salle Bourgie du Musée des Beaux-Arts de Montréal

  • Les Violons du Roy
  • Œuvres de Piazzolla, Beamish et Dvorak
  • Soliste : James Crabb, accordéoniste
  • Sous la direction d’Anthony Marwood

►17 octobre 20 h

Maison symphonique

  • Orchestre symphonique de Montréal
  • Soliste : Maxim Vengerov
  • Œuvres de Brahms, Moussa et Bartok
  • Sous la direction de Kent Nagano