/entertainment/movies
Navigation

Début moins bon que prévu pour «Blade Runner 2049» aux États-Unis

Début moins bon que prévu pour «Blade Runner 2049» aux États-Unis
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Même si le film «Blade Runner 2049» a pris la tête du box-office aux États-Unis pour son premier week-end en salle, les résultats sont toutefois décevants.

Le film du réalisateur québécois Denis Villeneuve a engrangé 31,5 millions de dollars américains aux États-Unis et au Canada, selon les chiffres préliminaires publiés dimanche par Exhibitor Relations.

C’est cependant environ 30 % de moins que prévu par les analystes selon le «New York Times», qui estime que les jeunes et les femmes n’étaient pas au rendez-vous pour la suite du fameux «Blade Runner», sorti en 1982.

«Je suis déçu, a dit Jeff Goldstein, responsable de la distribution aux États-Unis et au Canada chez Warner Bros, au journal new-yorkais. Le vrai défi maintenant sera d’étendre notre audience au-delà des hommes plus âgés.»

Warner estime que 71 % des acheteurs de billets étaient des hommes lors de la première fin de semaine en salle.

Cet opus, qui a coûté au moins 200 millions de dollars américains à produire et commercialiser, peut avoir été victime aux États-Unis de sa longueur de 2h43, qui en découragerait certains et qui réduit le nombre de projections disponibles, selon le «New York Times». Une difficulté à rendre une trame simple à comprendre dans les bandes-annonces du film, les séries éliminatoires de baseball ainsi les répercussions de l’attaque de Las Vegas peuvent aussi avoir nui aux guichets.

Des critiques dithyrambiques et de possibles prix pourraient toutefois donner le vent dans les voiles à «Blade Runner 2049» qui a bien fait ailleurs qu’en Amérique du Nord pour son premier week-end. Selon Sony, qui est responsable de la sortie du film en dehors du Canada et des États-Unis, cette production a récolté 50,2 millions de dollars américains à l’étranger, avec des marchés importants comme le Japon, la Corée du Sud et la Chine où le film n’a pas été encore lancé.

Produite par Alcon Entertainment, cette œuvre pourrait connaître le même sort qu’«Arrival», le film précédent de Denis Villeneuve. Bien que beaucoup moins attendu et ayant un budget bien moins nanti, «Arrival» avait connu un énorme succès en salle avec des recettes totales de 100,5 millions de dollars américains aux États-Unis et au Canada, après avoir amassé 24 millions de dollars à ses débuts.

L’intrigue de «Blade Runner 2049» se déroule en 2049, soit trente ans après l’histoire du film de Ridley Scott de 1982. On y suit la quête d’un officier de la police de Los Angeles (Ryan Gosling) qui mène une enquête qui l’incitera à se lancer sur les traces de l’ancien policier Rick Deckard (Harrison Ford) qui a disparu depuis une trentaine d’années.