/entertainment/music
Navigation

Katy Perry, de la scène au couvent

La chanteuse américaine sera au Centre Vidéotron, lundi soir, son premier concert en carrière à Québec

Katy Perry, de la scène au couvent
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Neuf ans après la sortie de la bombe I Kissed a Girl et 100 millions d’albums vendus plus tard, Katy Perry se pointe enfin à Québec, au Centre Vidéotron, lundi soir. À quoi s’attendre de ce spectacle qu’on nous promet étincelant ? Que se passe-t-il de bon dans la vie de Mme Perry ? Le Journal a réponse à toutes vos questions.

Épatant

En mettre plein la vue, telle est la devise de Katy Perry. Son désir d’épater a même forcé son équipe à repousser le début de la tournée Witness et son concert au Centre Vidéotron, d’abord programmé au début du mois de septembre, afin de peaufiner la mise en scène. Le jeu en valait certainement la chandelle puisque tous ceux qui ont vu le premier concert de la tournée, au Centre Bell de Montréal, ont vanté les univers impressionnants créés pour chaque chanson. Décors amovibles, projections de toutes sortes et chorégraphies sont au menu. Dans le monde très compétitif de la pop grand public, on ne s’attend à rien de moins.

Une fille géniale

Katy Perry, de la scène au couvent
Photo AFP

Elle est merveilleuse, Katy Perry. C’est du moins l’opinion de son ancien mari, Russell Brand, qui a épousé la chanteuse en 2010. « Elle est adorable. C’est une personne adorable. Je n’ai que de l’amour pour elle », a dit Brand récemment dans une entrevue. C’est à se demander alors pourquoi il a lui-même demandé le divorce, quatorze mois après leur mariage.

Le Centre Vidéotron se remplit

Les Québécois se sont fait tirer l’oreille, mais il y aura finalement une belle foule lundi soir pour accueillir Katy Perry pour son premier concert dans la capitale. Tout n’est pas vendu, mais les places libres sont peu nombreuses. Même si la chanteuse américaine de 32 ans est une star mondiale, la vente de billets avait cependant connu un lent démarrage. Au point que bien des gens, échaudés par les annulations de Red Hot Chili Peppers et The Weeknd, craignaient que Perry fasse aussi l’impasse sur Québec. Or, grâce à des promotions de dernière minute, on aura un Centre Vidéotron bien rempli.

Le requin gauche de retour

Katy Perry, de la scène au couvent
Photo USA Today Sports

 

Danser tout croche devant l’audience planétaire du Super Bowl, ce n’est finalement pas si terrible. Devenu célèbre après sa piètre performance au show de la mi-temps de Katy Perry, en 2015, le fameux « Left Shark », star instantanée du web grâce à sa chorégraphie désynchronisée, connaît une seconde vie dans le spectacle Witness. Le requin fera une apparition pendant le numéro de la chanson California Gurls. Ce sera le temps de sortir vos téléphones cellulaires pour immortaliser la séquence.

Au sommet des ventes

La tournée Witness, c’est pour soutenir la sortie de l’album du même nom. Propulsé par les extraits Chained to the Rhythm, Bon appétit et Swish Swish, le cinquième album de Katy Perry s’est hissé au sommet des ventes dès sa sortie, le 9 juin dernier, s’offrant au passage le numéro un du top 200 du Billboard, le genre de fait d’armes dont raffolent les artistes et leurs relationnistes de presse. Si le succès commercial était au rendez-vous, les critiques ont été plutôt mitigées. Certains ont louangé la capacité de Perry de créer des hits qui restent en tête tandis que d’autres déploraient le manque de cohésion et la longueur de l’album.

25 millions pour American Idol

Vous êtes inquiets pour la popularité, et le compte de banque, de Katy parce que des billets pour le concert ont été vendus à rabais sur Tuango ? Rassurez-vous, ce n’est pas quelques dollars de moins qui vont empêcher Miss Perry de payer son épicerie. C’est que, voyez-vous, son salaire de juge pour la prochaine saison de l’émission American Idol s’élève à 25 millions de dollars, selon ce qu’a rapporté le New York Post il y a quelques jours. L’affaire aurait créé des remous à l’interne puisque pour s’offrir la star, ABC aurait coupé dans le salaire des deux autres juges, Lionel Richie et Luke Bryan. Ils ne recevraient, selon les sources du Post, « que » 7 millions de dollars chacun.

Le couvent de Katy

Et que fait-on quand on gagne autant d’argent ? On s’achète un couvent. C’est la dernière dépense folle de Perry, qui a allongé 14,5 millions de dollars pour acheter le couvent de Los Feliz, à Los Angeles. Mais l’affaire ne s’est pas conclue avec une franche poignée de main. Deux ans de procédures judiciaires ont été nécessaires pour vaincre l’opposition des sœurs du couvent, qui préféraient une autre acheteuse. Même là, tout n’est pas réglé puisqu’avant de prendre possession des lieux, Katy Perry devra obtenir l’accord du pape François, rien de moins.

Noah, la petite sœur de l’autre

Katy Perry, de la scène au couvent
Photo AFP

À défaut de la grande sœur Miley, toujours inédite à Québec, on pourra voir en première partie Noah, petite dernière du clan Cyrus. À 17 ans et avec seulement trois singles à son actif, Noah Cyrus a obtenu le convoité boulot de réchauffer la salle pour les milliers de fans de Katy Perry. Cyrus est parmi les trois artistes chargés de lancer la soirée durant la portion nord-américaine de la tournée de Perry, qui semble avoir un penchant pour les artistes canadiens. Noah Cyrus sera en effet suivie du duo de musique électronique d’Edmonton, Purity Ring, et par une autre vedette de la pop unifoliée, Carly Rae Jepsen.

Les looks de Katy

Noir, brun, bleu, vert, pourpre. Long, court, mi-long, punk. Les cheveux de Katy Perry en ont vu de toutes les couleurs depuis ses débuts. Experte pour créer l’événement avec ses différents looks, la chanteuse se présentera à Québec avec sa tête 2017, qui met de l’avant le blond platine.

Katy Perry, de la scène au couvent
Photo AFP
Katy Perry, de la scène au couvent
Photo WENN
Katy Perry, de la scène au couvent
Photo AFP
Katy Perry, de la scène au couvent
Photo WENN
Katy Perry, de la scène au couvent
Photo REUTERS