/24m/transports
Navigation

Coderre promet des pistes cyclables surélevées

Coderre promet des pistes cyclables surélevées
TOMA ICZKOVITS / AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Équipe Denis Coderre a promis lundi de bonifier les aménagements cyclistes à Montréal et de construire des pistes cyclables légèrement surélevées, afin de bien délimiter l’espace accordé aux vélos sur la route.

L’annonce de Denis Coderre en matière de transport actif survient quelques jours après la mort du jeune cycliste Clément Ouimet sur la voie Camillien-Houde, la semaine dernière.

Ces pistes cyclables surélevées qui ressemblent à des trottoirs pour les vélos, inspirées notamment de ce qui se fait à Berlin, seraient envisagées dans toutes nouvelles constructions de pistes cyclables sur artères à Montréal, promet Équipe Denis Coderre. Elles seraient notamment prévues sur l’avenue Viger et la rue St-Antoine, a indiqué Marc-André Gadoury, responsable du dossier vélo.

Une zone tampon anti-emportiérage sera aussi systématiquement construite lors de la réalisation d’une bande cyclable. Équipe Denis Coderre promet également de construire une autoroute de vélo, dont une partie serait surélevée, qui relierait Rivière-des-Prairies au fleuve Saint-Laurent.

Dans son plan vélo, l’administration Coderre avait déjà promis de bonifier le budget accordé aux aménagements vélo, le faisant passer de 75M$ à 150M$ sur 5 ans. L’objectif de construire 50 km de nouvelles pistes cyclables par année est conservé, tout en augmentant le nombre de pistes séparées des voies automobiles.

Groupe de travail

En réaction au décès de Clément Ouimet, Denis Coderre a également réitéré la mise sur pied d’un groupe de travail qui doit analyser le secteur où l’incident a eu lieu. Entre-temps, des mesures d’apaisement temporaire seront mises en place, comme une meilleure signalisation qui interdit les virages en «U». Le maire ne s’avance pas encore à savoir si la voie sera interdite aux voitures et laisse le soin au comité de faire ses recommandations.

Le maire actuel, candidat à sa succession, a indiqué lundi que «personne ne peut vous promettre qu’il n’y aura plus de décès de cyclistes».

Son administration avait présenté en 2016 sa «Vision zéro» qui a pour objectif «zéro décès et zéro blessé grave sur les routes». Denis Coderre a précisé qu’il promet «de prendre tous les moyens d’atteindre la vision zéro».

Il donne en exemple les 57 intersections accidentogènes qui ont été sécurisées par la Ville, la réduction des limites de vitesse annoncée et les modifications du code de la sécurité routière en cours.

«Quand on va mettre ça de l’avant, on va se donner toutes les chances d’atteindre cette vision zéro, on va se donner la chance pour couvrir l’ensemble des angles pour couvrir la vision zéro, a indiqué Denis Coderre. C’est clair qu’on va prendre tous les moyens pour assurer que ça puisse se faire.»

Pour continuer le changement de culture nécessaire, le maire actuel dit avoir besoin d’un second mandat pour continuer le travail amorcé. «C’est un travail en continu», dit-il.