/sports/fighting
Navigation

Un combat obligatoire entre Lemieux et Saunders, selon Golden Boy Promotions

David Lemieux
Photo Agence QMI, MARTIN ALARIE David Lemieux

Coup d'oeil sur cet article

La World Boxing Organization (WBO) impose un combat entre David Lemieux et Billy Joe Saunders, selon ce qu’a indiqué Golden Boy Promotions au média spécialisé BoxingScene.com, lundi.

Golden Boy s’adjuge des tâches de promotion de la carrière de Lemieux en partenariat avec la compagnie québécoise Eye of the Tiger Management (EOTTM).

«Nous venons de recevoir une lettre de la WBO et il a été ordonné que (Lemieux) affronte (Billy Joe) Saunders pour un combat obligatoire, a déclaré Eric Gomez, président de Golden Boy Promotions. Je vais commencer à discuter avec Frank Warren (promoteur de Saunders, NDLR).

«Il y a une possibilité de tenir un tel combat d’ici décembre, avait précédemment noté Gomez. Nous espérons que (le réseau américain de télé) HBO soutienne ce combat. Lemieux s’est bien battu à ses derniers affrontements.»

Saunders (25-0, 12 K.-O.) détient la ceinture WBO des poids moyens. Virtuellement tous les autres titres mondiaux de la catégorie appartiennent au Kazakh Gennady Golovkin, dans l’attente d’un combat-revanche contre le Mexicain Saul «Canelo» Alvarez. Lemieux (38-3, 33 K.-O.) avait tenté de subtiliser les ceintures à «GGG» au Madison Square Garden en octobre 2015, sans succès.

Tout indique que Lemieux n’affrontera pas Miguel Cotto, le 2 décembre à New York. Selon le réseau ESPN, le Portoricain (41-5, 33 K.-O), cible avouée du Québécois, a plutôt décidé de se mesurer à Sadam Ali (25-1, 14 K.-O.) pour ce qui est censé être le dernier combat de sa carrière. On a offert à Lemieux de se battre en demi-finale du duel Cotto-Ali, mais le promoteur d'EOTTM Camille Estephan a refusé.

Il est maintenant presque assuré que Lemieux fasse les frais de la finale d’un gala d’Eye of the Tiger Management qui sera présenté le 16 décembre à la Place Bell de Laval. Le réseau HBO aurait déjà confirmé son intérêt pour diffuser son affrontement devant ses caméras.

Estephan aurait eu des négociations avec les représentants de Saunders dans les derniers jours. Toutefois, l’Anglais voulait la lune pour venir défendre sa ceinture au Québec. Le promoteur québécois a rapidement mis fin aux discussions estimant que les demandes du clan Saunders étaient déraisonnables.

Deux autres adversaires seraient dans la mire de Lemieux. On pourrait penser que Hugo Centeno fils (26-1, 14 K.-O.) et James Kirkland (32-2, 28 K.-O.) puissent faire partie des candidats potentiels.