/finance/business
Navigation

L’intelligence artificielle devient cruciale pour Montréal

L’intelligence artificielle devient cruciale pour Montréal
TVA Nouvelles

Coup d'oeil sur cet article

Montréal gagne en crédibilité à titre de capitale de l’intelligence artificielle (IA) avec deux importantes annonces survenues mardi, dont l’établissement par la multinationale française Thales d’un centre de recherche et de technologie spécialisée dans le domaine, dans la métropole.

Cette initiative devrait mener à la création d’une cinquantaine d’emplois de chercheurs et de développeurs spécialisés en IA.

Le centre, appelé CortAIx, verra le jour en collaboration avec l’Institut des algorithmes d’apprentissage de Montréal (MILA), l’Institut de valorisation des données (IVADO) et l’Institut Vector, de Toronto.

Il se concentrera «sur la création de solutions pour aider les compagnies aériennes, les opérateurs de satellites, les contrôleurs aériens, les opérateurs de transport, les forces armées et les gestionnaires d'infrastructures, à prendre les meilleures décisions», selon Thales.

L’entreprise est présente dans plusieurs secteurs, des transports publics à l’aéronautique, et emploie près de 1800 personnes au Canada, dont à Montréal, Québec et Ottawa.

Les super grappes

Parallèlement, le ministre fédéral de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains, a dévoilé le nom de deux projets montréalais toujours en lice afin de devenir des supergrappes d’innovation financées par Ottawa.

Toutes deux mettent l’accent sur l’IA.

La supergrappe des chaînes d’approvisionnement axées sur l’IA propose de développer des applications de l’IA applicable aux secteurs de la vente de détail, de la fabrication et de l’infrastructure, notamment.

L’autre, la supergrappe des systèmes et des technologies de mobilité du XXIe siècle, concerne principalement l’industrie aérospatiale, déjà très présente à Montréal.

Des 50 propositions reçues à l’échelle canadienne, neuf passent donc à la prochaine étape du processus de sélection. Cinq seront retenues à titre de supergrappes du Canada.