/sports/football
Navigation

Colin Kaepernick aurait dû être suspendu, selon Donald Trump

Colin Kaepernick
Photo d'archives, AFP Colin Kaepernick

Coup d'oeil sur cet article

Le président des États-Unis, Donald Trump, a déclaré que le quart-arrière Colin Kaepernick aurait dû être sanctionné la saison passée pour s’être agenouillé pendant l’hymne national.

Dans une entrevue diffusée mercredi soir sur le réseau FOX News, le numéro 1 américain a insisté sur l’importance à ses yeux de respecter son pays et ses symboles.

«J’ai regardé Colin Kaepernick et j’ai trouvé ça terrible. Et c’est devenu de plus en plus gros, ç’a fait boule de neige», a-t-il déclaré à propos du geste de l’ancien pivot des 49ers de San Francisco qui fut le premier à le commettre.

«Franchement, la NFL aurait dû le suspendre pour un match et il n’aurait jamais pu répéter cela, a-t-il poursuivi. Ensuite, la punition pour une récidive aurait été de deux parties et après, pour la saison entière. Ce problème n’existerait ainsi pas aujourd’hui.»

La veille, Trump avait exprimé son intention de mettre fin à une exemption de taxes dont bénéficie la NFL. En septembre, il avait mentionné qu’il souhaitait voir les propriétaires des clubs du circuit Goodell congédier ceux qui posaient le genou au sol lors des hymnes.

Dimanche, le vice-président des États-Unis, Mike Pence, a par ailleurs quitté subitement le stade après que des joueurs des 49ers de San Francisco eurent protesté avant la joute face aux Colts à Indianapolis.