/finance/business
Navigation

Réactions à la fermeture prochaine de Sears à Trois-Rivières

Coup d'oeil sur cet article

TROIS-RIVIÈRES | La liquidation du grand magasin Sears de Trois-Rivières suscite des réactions et des regrets.

Un ex-employé a confié le grand attachement des consommateurs trifluviens à cette bannière. «C'était un type de magasinage familial et ce qu'il faut souligner c'est la très grande fidélité de la population envers le magasin», a dit Fernand Johnson qui y a travaillé pendant dix ans comme conseiller vestimentaire.

La succursale de Trois-Rivières avait d'ailleurs résisté aux vagues successives de fermetures décrétées par Sears à travers le pays depuis trois ans. Seul, à Trois-Rivières, avait écopé en 2015 le centre Sears Décor.

C'est une centaine d'employés qui vont écoper de cette nouvelle décision. «On ne pouvait jamais penser que Sears était livré à une possibilité de fermeture», a ajouté l'ancien employé.

Le bâtiment de deux étages sera bientôt libéré. Cominar, propriétaire du centre commercial Les Rivières auquel il est rattaché, souhaite l'acheter. L'immeuble appartient à part entière à Sears Canada. Il sera donc, comme la marchandise qui s'y trouve, offert en liquidation.

Cominar a indiqué avoir déjà amorcé des approches auprès d'autres occupants potentiels. Le gestionnaire de centres commerciaux ne nie pas que la chaîne américaine de vêtements Mashall soit intéressée à s'y implanter.