/misc
Navigation

Western d’hier, Western aujourd’hui, allez hop mon cow-boy !

Western d’hier, Western aujourd’hui, allez hop mon cow-boy !

Coup d'oeil sur cet article


Avec l’automne qui s’installe, une visite au Musée des Beaux-Arts de Montréal s’impose. Hier matin, ce fut le dévoilement de la grande exposition : Il était une fois. Le western (une mythologie entre art et cinéma). Plus qu’un bijou, c’est un véritable tour de force qui détaille la conquête de l’Ouest américain, le mythe du cow-boy à travers les films et les réalisateurs, tout en faisant une place très importante aux Indiens qui ont payé un très lourd tribut.


Une chronologie imagée et interactive
Si nous avions que des tableaux, la visite aurait été de courte durée. Mais voilà que les concepteurs de cette exposition assez rare, ont conjugué le cinéma (John Ford, John Wayne, Clint Eastwood, Sergio Leone, Quentin Tarantino), avec de véritables pièces de musée, des peintures, certains artefacts (la ceinture de Jesse James, le manteau en daim de William Cody), des photos célèbres, et bien entendu, de magnifiques toiles. Parfois hors du temps, ce voyage commence avec les premiers convois de pionniers, la traite des fourrures, les alliances parfois commerciales avec les Indiens, l’apparition du chemin de fer et du téléphone et les saloons. Nous sommes dans l’histoire comme dans le mythe que perpétuera à sa façon, le grand réalisateur américain John Ford avec son héros : John Wayne et La chevauchée fantastique.

L’antithèse de ce film restera sans contredit les paroles du chef indien Sitting Bull : «  J’ai pris mon tomahawk et combattu l’homme blanc, pour tout le mal qu’il nous a fait  ». Après les guerres, la haine et la dépossession des territoires, le western comme mythe, sera plus violent, avec: Il était une fois dans l’Ouest

Pour une poignée de dollars

 

 

et la redoutable Horde sauvage.

Le western sera aussi une contre-culture, à travers Easy Rider

et sa moto, la fameuse Harley-Davidson qui trône fièrement .

 

Pour tous les passionnés d’histoire et de cinéma, c’est un rendez-vous !