/finance/business
Navigation

Baisse des profits de 8 % chez Jean Coutu

La nouvelle règlementation sur les honoraires aux pharmaciens a fait mal

Baisse des profits de 8 % chez Jean Coutu
Photo d'Archives

Coup d'oeil sur cet article

La nouvelle réglementation sur les honoraires versés aux pharmaciens au Québec a fait mal au Groupe Jean Coutu. Son bénéfice net a glissé de 8 % au dernier trimestre.

Les résultats dévoilés jeudi font état d’un bénéfice net de 47,8 millions $ (26 cents par action) au deuxième trimestre, en baisse par rapport aux 51,5 millions $ dévoilés à la même période l’an dernier.

Les résultats de Jean Coutu n’ont toutefois pas déçu les analystes alors qu’ils sont supérieurs à leurs attentes (24 cents par action).

Au dernier trimestre, le Groupe Jean Coutu a notamment enregistré des revenus de 744,3 millions $, en hausse de 6,1 %.

Pro Doc dans la mire

Or, la baisse des profits s’explique principalement par une contribution moins généreuse des produits génériques Pro Doc au résultat net de l’entreprise.

Clairement, le Groupe Jean Coutu associe cette baisse à la nouvelle règlementation en vigueur au Québec sur les honoraires versés aux pharmaciens.

La contribution de Pro Doc a été de 7,5 millions $ pour le trimestre terminé le 2 septembre 2017 comparativement à 17,9 millions $ pour le même trimestre en 2016.

Selon le Groupe Jean Coutu, la baisse est principalement attribuable au déplafonnement des allocations professionnelles permises par le règlement sur les avantages autorisés à un pharmacien depuis le 28 janvier 2017.

«Nous continuerons à déployer les efforts nécessaires afin de favoriser la croissance des ventes au détail et maintenir notre leadership», a indiqué le président et chef de la direction, François J. Coutu.

Sur une base d’établissements comparables, les ventes au détail du réseau PJC ont augmenté de 4 %, celles de la section pharmaceutique ont augmenté de 4,6 % et celles de la section commerciale ont augmenté de 3,4 %.

Les ventes de médicaments en vente libre qui représentaient 8,5 % des ventes au détail totales, ont augmenté de 5,5 % comparativement à 5,1 % l’an dernier.

Processus de vente

Par ailleurs, le processus de vente de l’entreprise se déroule comme prévu. Le 2 octobre dernier, le Groupe Jean Coutu a accepté une offre d’achat de Metro pour la vente de l’entreprise à un prix de 4,5 milliards $ (24,50 $ par action).

La transaction devrait avoir lieu au printemps 2018 après avoir obtenu les autorisations des organismes de réglementation et des actionnaires.