/24m/job-training
Navigation

Comment se vider la tête en trois étapes

Young businesswomen with pen in hand
Photo stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Steve Proulx - 37e AVENUE

 

Quand il semble impossible d’avoir les idées claires, qu’on a l’esprit « pollué », il est temps de faire un peu de ménage ! Connaissez-vous la décharge mentale ?

Cette technique consiste à déverser sur une feuille de papier tout ce qui vous trotte dans le ciboulot, afin de mieux replacer le tout dans un système qui vous permettra d’atteindre vos objectifs.

1. Installez-vous confortablement.

L’idéal est d’allouer, chaque semaine, une vingtaine de minutes à sa décharge mentale. Par exemple, le vendredi après-midi. On se trouve un endroit calme, on se munit d’un stylo, d’un bloc-notes, on éteint le téléphone et on se lance !

2. Pressez le citron !

Vous devez écrire tout ce qui occupe vos pensées. Et quand on dit tout, c’est... vraiment tout ! Des trucs à faire, des choses à ne pas oublier, des frustrations au travail ou dans votre vie personnelle, vos rêves, vos ambitions... N’IMPORTE QUOI. Arrêtez seulement lorsque vous ne trouvez plus rien à écrire.

3. Classez ce fouillis.

Il faut enfin gérer ce chaos ! Le but d’une décharge mentale est de séparer le bon grain de l’ivraie. On peut procéder de plusieurs façons. On pourrait d’abord transformer les éléments déposés en « actions ». On procède ensuite à un premier tri où l’on encercle les « actions » à poser immédiatement. Puis, on encadre les actions à poser un peu plus tard, et on rature tout ce qui reste.

Lorsqu’elle fait partie d’une routine hebdomadaire, la décharge mentale est un formidable outil pour faire le bilan de ses idées... et voir plus clair !