/entertainment/movies
Navigation

La belle saison du cinéma

Plusieurs des meilleurs films de l’année sont attendus en salles cet automne

Le jeu de Molly devrait bien figurer aux Oscars.
Photo courtoisie Le jeu de Molly devrait bien figurer aux Oscars.

Coup d'oeil sur cet article

Autant l’été est synonyme de films populaires à grand spectacle, autant l’automne a toujours été une saison de rêve pour les amateurs de bon cinéma. Et il suffit de jeter un coup d’œil sur le calendrier des sorties des prochaines semaines pour constater qu’on sera particulièrement gâtés d’ici Noël.

Historiquement, c’est à l’automne que la plupart des meilleurs films de l’année prennent l’affiche. Pour des raisons stratégiques, les studios hollywoodiens ont pris l’habitude de lancer leurs « films à Oscars » pendant les trois derniers mois de l’année. Cette tradition sera respectée cette année, même si on peut déjà parier que, pour des raisons évidentes, le producteur déchu Harvey Weinstein ne jouera pas un grand rôle dans la course aux Oscars cette fois-ci.

Au cours des prochaines semaines, on verra donc défiler sur nos écrans la crème du cinéma américain et international. Et ayant eu la chance de découvrir plusieurs de ces films au récent Festival de Toronto, je peux vous assurer que l’automne 2017 sera une belle cuvée.

On a déjà parlé amplement de Blade Runner 2049, le très réussi nouveau film du cinéaste québécois Denis Villeneuve qui a envahi les écrans de la planète la semaine dernière et qui devrait normalement décrocher son lot de nominations importantes aux Oscars — c’est du moins ce qu’on souhaite.

Autres prédictions

Parmi les autres films que je m’attends fortement à voir briller aux Oscars, j’ajouterais Shape of Water, le sublime nouveau film du cinéaste mexicain Guillermo del Toro (Le labyrinthe de Pan), qui arrivera sur nos écrans au début décembre. Ce conte fantastique sublime racontant une histoire d’amour entre une jeune femme de ménage muette et un monstre aquatique rend hommage aux vieilles comédies musicales d’Hollywood dans un univers poétique rappelant Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain.

Un autre de mes coups de cœur au dernier Festival de Toronto : Molly’s Game (Le jeu de Molly), la première réalisation du réputé scénariste Aaron Sorkin (Le réseau social), qui sort en novembre. L’excellente Jessica Chastain y brille dans la peau d’une ancienne skieuse professionnelle qui est devenue « la princesse du poker » à Hollywood en gérant un club de poker privé fréquenté par des gens riches et célèbres.

Il faudra aussi surveiller de près le film Call Me By Your Name (en salles en décembre), un drame sensible relatant une histoire d’amour entre deux jeunes hommes. Sorti l’été dernier, l’épique drame de guerre Dunkerque de Christopher Nolan devrait aussi figurer parmi les films qui s’illustreront aux prochains Oscars.

Évidemment, il faudrait avoir une boule de cristal pour prédire, plusieurs mois à l’avance, quels sont les films qui triompheront à la grand-messe du cinéma en mars prochain. Mais on peut déjà dire que les candidats solides ne manquent pas. La course risque d’être intéressante.


32,7: Les recettes (en millions de dollars) de Blade Runner 2049 à son premier week-end au box-office nord-américain — un résultat jugé décevant par les experts.


« Nous parlions sur le canapé quand il a soudainement sauté sur moi et a essayé de m’embrasser. Il est grand, et gros, alors j’ai dû résister vigoureusement. » – Léa Seydoux qui raconte au Gardian sa première rencontre avec le producteur Harvey Weinstein

 

Mes choix de la semaine

120 battements par minute

Le jeu de Molly devrait bien figurer aux Oscars.
Photo courtoisie

Ce drame poignant du cinéaste français Robin Campillo nous plonge au cœur de la lutte contre le Sida, en France, au début des années 1990, alors la maladie faisait des ravages dans l’indifférence totale. On y suit un petit groupe de militants de l’organisme Act Up-Paris, qui multipliait les actions pour s’insurger contre l’inaction de la classe politique face à l’épidémie du sida. Une grande fresque bouleversante. À l’affiche à compter d’aujourd’hui.

Le vendeur

Gilbert Sicotte livre une des performances les plus touchantes de sa carrière dans ce film sensible et émouvant du cinéaste Sébastien Pilote, qui se penche sur la vie d’un vendeur d’automobiles qui refuse de prendre sa retraite. À voir ou à revoir ce soir à 23 h 05 à Radio-Canada.

Les petits mouchoirs

Le jeu de Molly devrait bien figurer aux Oscars.
Photo courtoisie

L’acteur et cinéaste français Guillaume Canet brosse un portrait touchant d’une bande d’amis, avec sa femme Marion Cotillard dans un des rôles principaux. À Télé-Québec dimanche à 21 h

Bon Cop, Bad Cop 2

Patrick Huard a mis près de dix ans à écrire cette suite de sa comédie à succès de 2006. On peut dire qu’il a réussi son pari. Drôle et explosif, ce Bon Cop, Bad Cop 2 tient ses promesses. Offert en DVD et en vidéo sur demande.