/24m/job-training
Navigation

L’art de dire non

Business woman says no or hold on at her office
Photo stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Anaïs Chabot - 37e AVENUE

 

Êtes-vous le « yes man » de votre boîte ? Accédez-vous systématiquement aux requêtes de votre patron ou de vos collègues ? Apprendre à dire non au travail, c’est possible.

Votre patron : lui dire non sans lui dire non

Quand votre patron vous surcharge de travail et que vous décidez que le temps est venu de lui dire non, sachez évaluer le contexte. En période stressante pour l’équipe, par exemple, ce n’est peut-être pas le bon moment.

Si votre patron vous propose un nouveau projet qui s’additionne à ceux dont vous avez déjà la responsabilité, vous pouvez lui répondre que vous ne pouvez pas accepter ce projet supplémentaire pour le moment, puisque la cour est déjà pleine. Dites-lui que vous comprenez l’importance du projet et demandez-lui de l’aide pour prioriser vos tâches de façon optimale.

Une autre stratégie consiste à lui proposer de ne vous occuper que d’une partie du projet (idéalement celles où vos meilleurs atouts seront mis à contribution). Restez enthousiaste quant à ce dernier ; pourquoi ne pas vous entendre avec un collègue pour vous partager la tâche ?

Le collègue qui dit non

Vos collègues profitent de votre gentillesse et vous surchargent de travail ? Apprenez à leur dire non... tout doucement.

Avec les collègues, il vaut mieux commencer par refuser de petites demandes, question de gagner tranquillement une certaine confiance en vous. Vous serez ensuite plus à l’aise de refuser des demandes plus importantes, la clé étant de demeurer poli.

Vous pouvez aussi utiliser la méthode plus directe et vous asseoir avec vos collègues en leur expliquant clairement que faire leur travail ne vous incombe pas.

En tout temps, vous pouvez leur proposer de les aider pour de petites tâches quand ils sont débordés, à la condition qu’ils vous renvoient eux aussi l’ascenseur quand vous passerez par une période plus intense. La générosité n’est pas à sens unique !