/misc
Navigation

Les Carabins réclament la victoire

Danny Maciocia
Photo d'archives, Agence QMI Danny Maciocia

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Ça ne prend pas un baccalauréat en mathématiques pour comprendre que les Carabins de l’Université de Montréal sont défavorisés au classement général à la suite de l’annulation de leur rencontre face aux Stingers de Concordia. Les Bleus pourraient toutefois classer ce match dans la colonne des victoires, malgré qu’il n’ait jamais eu lieu, à la suite d’un appel de la décision.

«On veut une victoire, a admis avec conviction l’entraîneur-chef Danny Maciocia. Je n’ai pas tous les règlements du RSEQ devant moi, mais nos avocats ont trouvé des choses qui sont favorables pour nous.»

D’ici la finale de la Coupe Vanier, les Carabins sont en action toutes les fins de semaine. L’option de disputer la rencontre devient donc inexistante. Malgré ce fait, c’est une victoire que les Carabins veulent aller chercher grâce à leur appel.

Si les Carabins obtiennent gain de cause, il sera intéressant de voir ce qui se produira avec la fiche des Stingers. Aussi improbable que cela puisse paraître, est-ce que les deux formations pourraient être créditées d’une victoire?

«Je ne sais vraiment pas, a lancé Maciocia en riant de la question un peu absurde, mais tout de même appropriée à la situation. Ça n’arrive pas souvent et on ne sait vraiment pas ce qui va se passer!»

À la fin de la campagne, ce sera le pourcentage de victoires qui déterminera le classement des cinq équipes du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

Advenant que le Rouge et Or de l’Université Laval termine la saison avec une fiche de 7-1 et les Carabins avec un dossier de 6-1, la formation de Québec remportera automatiquement le championnat de la saison régulière.

En plus des Carabins, les Stingers de Concordia et le Vert & Or de Sherbrooke ont décidé de porter la décision du RSEQ en appel.

Une solution sur la table

Avant l’annulation, les Carabins avaient proposé de remettre le match au lundi 9 octobre, mais les Stingers avaient refusé sous prétexte que plusieurs joueurs allaient être absents de la ville en raison du congé de l’Action de grâce.

«Le RSEQ nous encourage à trouver des solutions et c’est ce que nous avons fait, a rajouté Maciocia, souhaitant que la bonne volonté de son équipe puisse faire pencher la balance vers un gain des Carabins. Si on n’est pas satisfait de la décision qui sera rendue à la suite de notre appel, on peut en faire un deuxième. On a 72 heures pour le faire.»

Le 17 octobre

Un comité d’appel se rencontrera le 17 octobre dans le but de réviser la décision d’annuler le duel.

Sur papier, les Carabins étaient favoris pour l’emporter, mais il serait étonnant, voire impossible que les membres du comité se basent sur les chances d’une équipe de l’emporter face à une autre pour leur attribuer un gain, sans avoir foulé le terrain.

Aucune date n’a été dévoilée pour que le comité fasse part de sa décision aux universités concernées.

D’ici là, les Carabins se rendront à Sherbrooke samedi pour y affronter le Vert & Or.