/lifestyle/hangout
Navigation

Les coups de cœur de... Nalie Agustin

Les coups de cœur de... Nalie Agustin
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Connaissez-vous la youtubeuse Nalie Agustin ? Elle a commencé son vlogue en ligne, en 2013, à la suite d’un diagnostic d’un cancer du sein. Depuis, sa chaîne YouTube, transformée en un véritable journal de bord, est devenue une source d’inspiration pour les internautes. Quatre ans plus tard, elle compte plus de 2 millions de vues uniques et plus de 62 000 abonnés Instagram. En plein cœur du mois de la sensibilisation du cancer du sein, elle est porte-parole aujourd’hui de la campagne Parlons stade 4. Habitant l’arrondissement Saint-Henri, la blogueuse montréalaise nous fait découvrir ses endroits préférés du quartier.

Le restaurant préféré ?

Le Wolf Bowl au poulet de chez Mandy’s
Photo courtoisie
Le Wolf Bowl au poulet de chez Mandy’s

C’est vraiment difficile de n’en choisir qu’un. On mange si bien à Montréal. Je suis vraiment une fanatique des salades de chez Mandy’s. D’abord, j’aime bien manger santé et je me dois de manger santé. C’est un endroit que j’aime pour ses salades délicieuses, mais aussi pour y travailler. C’est très beau comme endroit. La décoration semble sortir tout droit d’un tableau Pinterest ou d’une photo Instagram. Il y a quelques succursales en ville, mais j’adore particulièrement l’emplacement situé au Vieux-Montréal, avec ses sofas roses. Je me commande toujours Wolf Bowl, composé de kale, d’épinards, de noix et d’une tonne de choses vraiment bonnes pour la santé. On est regorgé de vitamines et de nutriments lorsqu’on va chez Mandy’s. De plus, tout est tellement délicieux. C’est un deux en un.

L’endroit où prendre un café ?

 

Le café Campanelli
Photo courtoisie
Le café Campanelli

J’adore le Campanelli, situé à quelques pas de chez moi, à Saint-Henri. Je commande toujours mon cappuccino avec du lait d’amande. Leurs cafés sont simplement délicieux.

L’activité préférée ?

Lorsqu’elle n’est pas en train de filmer 
des vidéos, Nalie est en promenade avec son chihuahua Néo.
Photo courtoisie
Lorsqu’elle n’est pas en train de filmer des vidéos, Nalie est en promenade avec son chihuahua Néo.

Ma passion c’est faire des vidéos. Ma chaîne YouTube occupe beaucoup mon temps. Sinon, j’aime vraiment promener mon chien. Tout le monde le sait : lorsque je ne suis pas en train de filmer des vidéos, je suis en promenade avec mon chihuahua Néo. Même avant mon diagnostic en 2013, je voulais débuter ma chaîne YouTube, mais je n’avais pas le courage. Puis, ce qui devait arriver arriva et ma chaîne YouTube existe depuis maintenant quatre ans. J’ai débuté ma chaîne comme un journal de bord à l’âge de 24 ans, dans lequel j’ai enregistré tous mes traitements, mes émotions et mes humeurs. J’ai remarqué que c’était une sorte de thérapie pour moi. Par la suite, je réalisais que j’inspirais les gens qui avaient aussi un cancer ou des gens qui passaient à travers des épreuves difficiles. Ma chaîne YouTube a donc conduit au Nalie Show sur le web. J’ai commencé le Nalie Show, à la suite de mon deuxième diagnostic du cancer du sein. C’est ma façon de m’adresser au monde entier.

Une adresse secrète à découvrir ?

Au bord du canal de Lachine, il y a l’Esplanade du Centenaire. Là-bas, il y a un endroit spécifique avec deux chaises rouges, qui est vraiment mon endroit secret. Je m’y rends pour déconnecter et méditer avec la magnifique vue du bord de l’eau. Avec tout ce qui arrive, j’en ai vraiment de besoin. J’y vais aussi pour lire des livres. C’est tellement tranquille. C’est vraiment un endroit de prédilection pour me déconnecter de la réalité.

Un endroit où s’entraîner ?

Nalie a couru le cinq kilomètres pour la Course 
à la vie CIBC, au profit de la Fondation du 
cancer du sein du Québec.
Photo courtoisie
Nalie a couru le cinq kilomètres pour la Course à la vie CIBC, au profit de la Fondation du cancer du sein du Québec.

L’entraînement fait partie de ma vie et c’est pour ça que tout le monde était en choc lorsqu’on m’a diagnostiqué un cancer. J’avais l’étiquette de la fitness girl ! J’ai mis un peu de côté l’entraînement, car mon cancer est revenu, en décembre dernier et s’est métastasé dans mes poumons. J’étais essoufflée à rien, mais je suis en train de reprendre la forme. J’ai d’ailleurs couru cinq kilomètres pour La Course à la vie CIBC, au profit de la Fondation du cancer du sein du Québec, le 1er octobre dernier. J’adore aussi le yoga que je pratiquais dernièrement chez moi, dû aux différents traitements de chimio. Maintenant que ça va mieux, j’ai mon premier cours à Victoria Park. J’ai très hâte.