/auto/finance
Navigation

Pourquoi les voitures neuves sentent-elles aussi bon?

Intérieur voiture
mteeandt - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Ah, la douce odeur d’une voiture neuve. Une fragrance si appréciée que même les «sapins sent bon» ont essayé de la reproduire.

Mais qu’est-ce qui donne aux voitures neuves ce parfum si particulier? Et pourquoi l’aimons-nous autant?

Produits chimiques

L’odeur de voiture neuve n’a rien de bien sorcier. Il s’agit en fait d’une combinaison de produits chimiques différents, des composés organiques volatils. À l’état neuf, certains matériaux utilisés sur le volant, les sièges ou le tableau de bord, par exemple, dégagent une combinaison de fragrances qui, ensemble, créent cette fameuse odeur de voiture neuve.

Les matériaux utilisés étant différents pour chaque constructeur, le parfum qui se dégage de ces composés organiques varie ainsi d’une voiture à l’autre. Une Chrysler neuve, par exemple, n’a pas la même odeur qu’une Honda ou qu’une Kia. Et pourtant, tous sentent le «char neuf».

L’odeur de voiture neuve, donc, n’a rien de naturel. Certaines études ont même démontré un certain danger quant à ces émanations toxiques. D’autres ont toutefois démontré le contraire, indiquant que la concentration des composés organiques volatils émanant des voitures neuves n’était pas assez élevée pour représenter un risque à l’humain.

Puis, avec le temps, les émanations finissent par se dissiper jusqu’à ne plus être perceptibles à l’odorat humain. 

Intérieur voiture
Africa Studio - stock.adobe.com

 

Réaction psychologique

Alors, si l’odeur de voiture neuve n’est qu’un mélange de produits chimiques, pourquoi les consommateurs semblent-ils l’aimer à ce point?

Selon une experte des couleurs et des matériaux chez Toyota, Janis Ambrose Shard, c’est davantage une réaction psychologique que physique. En entrevue avec Gizomodo, elle explique qu’«on aime l’odeur parce qu’on aime la voiture». À l’image de Pavlov et de son chien qui salive dès qu’on sonne une cloche, les automobilistes aimeraient l’odeur de leur voiture parce qu’elle leur rappelle... leur voiture.

Cependant, tous les consommateurs ne seraient pas du même avis là-dessus. En Chine, l’odeur serait davantage associée à la peur des conséquences potentielle des produits chimiques sur la santé des utilisateurs. Pas mal moins invitant.

Ford a ainsi mis sur pied cet été un comité d’experts chargés de déterminer les odeurs susceptibles d’intéresser les Chinois.

L’odeur typique d’une voiture neuve ne risque toutefois pas de disparaître demain matin. Et si c’est le cas, il y aura toujours les petits «sapins sent bon»!