/sports/hockey/canadien
Navigation

Ignoré au ballotage, Mark Streit ne se rapportera pas à Laval

Mark Streit
Photo Martin Chevalier Mark Streit

Coup d'oeil sur cet article

N'ayant pas trouvé preneur au ballottage, le défenseur Mark Streit a été prêté au Rocket de Laval, vendredi.

Il ne se rapportera toutefois pas au club-école des Canadiens de Montréal.

Selon notre analyste Renaud Lavoie, l'arrière suisse prendra la fin de semaine pour décider de son avenir, que ce soit en Europe ou ailleurs dans la Ligue nationale de hockey, si des offres se présentaient au cours des prochaines heures.

En deux matchs cette saison avec le Tricolore, Streit n'a récolté aucun point et a présenté un différentiel de -2.

Les deux camps pourraient décider d'annuler le contrat qui les lie, ce qui accorderait à Streit sa liberté d'aller où il veut alors que les Canadiens se départiraient de son salaire de 700 000$.

Pour ce faire, le vétéran de 39 ans sera soumis au ballotage une dernière fois.