/news/politics
Navigation

Baisse marquée du nombre de candidatures à Montréal

Coup d'oeil sur cet article

Le nombre de candidats aux élections municipales montréalaises de novembre est en forte baisse par rapport à l'élection de 2013, avec une diminution de près de 40%.

Élection Montréal a rendu publiques, mardi, des données sur l'élection municipale montréalaise: 298 candidatures ont été déposées; 130 femmes (44%) et 168 hommes (56%) brigueront les suffrages à l’un ou l’autre des 103 postes électifs de la Ville de Montréal, dont 91 candidates et candidats sortants.

Outre les huit candidatures reçues à la mairie de Montréal, soit quatre de moins qu’en 2013, on en dénombre 47 aux 18 mairies d’arrondissement, soit 31 de moins qu’en 2013; 128 aux 46 postes de conseillères et conseillers de la ville, comparativement à 214 en 2013 et seulement 115 aux 38 postes de conseillères et conseillers d’arrondissement, alors que 182 personnes s’y étaient portées candidates en 2013.

Les deux principaux partis politiques, Équipe Denis Coderre pour Montréal et Projet Montréal – Équipe Valérie Plante, ont présenté des candidates et des candidats à chacun des 103 postes électifs.

Vingt personnes, réparties dans six arrondissements de la Ville, ont posé leur candidature sous la bannière du Vrai changement pour Montréal. Le parti Coalition Montréal a présenté un candidat à la mairie de Montréal et 16 candidatures réparties dans sept arrondissements.

Enfin, des candidatures ont été déposées par 30 personnes indépendantes de toute allégeance politique.

En 2013, 485 personnes avaient posé leur candidature aux 103 postes électifs de la Ville de Montréal.