/entertainment/tv
Navigation

C’est un coup dur pour le Groupe V Média

Maxime Rémillard
Photo d'archives, Agence QMI Maxime Rémillard

Coup d'oeil sur cet article

En suspendant la présentation d’En mode Salvail, V perd beaucoup plus qu’un animateur. Le diffuseur perd sa plus grande tête d’affiche.

Éric Salvail est intimement lié au Groupe V Média. L’entreprise dirigée par Maxime Rémillard mise énormément sur l’animateur depuis son départ de TVA, au printemps 2013.

Grande visibilité

Et pour cause. En attirant plusieurs gros noms, Les recettes pompettes et En mode Salvail (moyenne de 322 000 téléspectateurs) assurent une bonne visibilité au réseau. Cet automne, le talk-show quotidien servait aussi de plateforme promotionnelle pour Occupation double Bali, une autre propriété importante de l’antenne.

Dans un message publié sur Facebook, Éric Salvail a réagi mercredi aux accusations portées contre lui.

Le producteur s’est dit ébranlé.

« J’aborde cette situation avec énormément d’empathie pour tous ceux et celles à qui j’aurais pu causer un malaise ou quelque forme de préjudice que ce soit. Je n’ai jamais eu l’intention d’indisposer quiconque », a-t-il écrit.

Introuvable

Rencontré au domicile d'Éric Salvail à l'Île-des-Sœurs par Le Journal, le conjoint de l’animateur a refusé catégoriquement de commenter et nous a refermé la porte au nez.

Aux dernières nouvelles, aucun employé de Salvail & Co n'avait perdu son poste, nous indique Marie Routhier, la relationniste de presse du principal intéressé.

— Avec la collaboration d’Hugo Duchaine