/entertainment/tv
Navigation

Éric Salvail perd ses émissions

Son royaume s’effondre après les témoignages d’inconduites sexuelles

Eric Salvail
Photo d’archives, Ben Pelosse Éric Salvail a indiqué mercredi sur Facebook qu’il allait prendre « une pause professionnelle de quelques jours ». « En pareilles circonstances, j’ai la chance d’avoir le soutien de mes proches, de mes collègues et de mon conjoint », a-t-il écrit.

Coup d'oeil sur cet article

Éric Salvail a perdu ces 24 dernières heures toutes les émissions qu’il pilotait en raison d’allégations d’inconduites sexuelles.

V a suspendu la diffusion d’En mode Salvail « pour une période indéterminée ». L’entreprise Groupe V Média a également indiqué qu’elle évaluait sa relation d’affaires avec Salvail & Co, la maison de production du gagnant de plusieurs prix Artis. Du côté des annonceurs, plusieurs ont délaissé le talk-show, dont McDonald’s, Metro et Transat.

Quant à Rouge, la station de radio de Bell Média a remplacé son émission, Éric et Les Fantastiques.

C’était connu

Comme pour Harvey Weinstein, ce bonze de Hollywood accusé de harcèlement et d’agression sexuelle envers plusieurs femmes, les témoignages recueillis dans l’affaire Salvail se recoupent sur une chose : sa réputation le précédait.

En entrevue au Journal, une réalisatrice affirme avoir souvent observé l’animateur se livrer à des attouchements inadéquats.

« Il pognait les fesses des gars régulièrement », précise-t-elle.

Selon la réalisatrice, son comportement était « un secret de polichinelle ».

« Tu peux parler à 50 000 personnes et elles auraient toutes des anecdotes à raconter », poursuit-elle.

Certaines personnes refusent même de travailler pour Éric Salvail à cause de tout ce qu’elles entendent. C’est le cas d’un réalisateur télé qui lançait des mises en garde à quiconque annonçait son intention de collaborer avec l’animateur.

Les réseaux ignoraient

Un autre membre de l’Union des artistes nous a confié que « personne n’est tombé des nues » en prenant connaissance des allégations dans La Presse+ mercredi matin.

Pour leur part, les directions des différents réseaux plaident l’ignorance.

V nie avoir eu connaissance d’allégations du genre. Même son de cloche à TVA, où Éric Salvail a piloté plusieurs émissions de 1999 à 2013, dont Fidèles au poste et Dieu merci. Aucune plainte concernant l’animateur n’a été déposée au service des ressources humaines du diffuseur durant ses années d’embauche, nous indique Véronique Mercier, vice-présidente aux communications du Groupe TVA.

Pas de plainte

La direction de Radio-Canada, qui diffuse Les échangistes, un talk-show estival produit par Salvail & Co, n’a reçu aucune plainte non plus.

« Le cas échéant, elles auraient été traitées avec le plus grand sérieux conformément à nos politiques », soutient la société d’État.

Une source nous apprend toutefois qu’en septembre dernier à Rouge, un collègue d’Éric Salvail aurait averti les ressources humaines de Bell Média que l’animateur aurait posé un geste déplacé envers un autre employé du réseau.

— Avec la collaboration de Dominique Scali et de Raphaël Gendron-Martin


► Bell n’a pas rendu nos appels.

 

De nombreux témoignages

Des gens ont décrit des gestes et des propos d’Éric Salvail

Des plaisanteries salaces, des remarques déplacées, mais aussi des mains aux fesses. Plusieurs témoins ont accepté d’évoquer, sous le couvert de l’anonymat, les brimades que leur aurait imposées Éric Salvail. Ils dressent le portrait d’un homme insistant et semblant ignorer les conséquences de son attitude sur son entourage.

« Devant tout le monde, il m’a pogné le cul en me disant que j’avais de belles petites fesses. [...] Comme il était en position de pouvoir, je me disais que ce n’était pas si pire et j’ai décidé de me fermer la gueule. »

– Un homme ayant côtoyé Éric Salvail dans une station de radio qui l’employait

« Une journée, il est arrivé par en arrière et il m’a pogné le cul solide. Je l’ai reviré de bord assez sec. Ça s’est arrêté là, nous deux. »

– Un ancien collègue d’Éric Salvail

« On parle de 2, 3 heures de temps où il était hyper insistant. Il voulait que je l’accompagne à sa chambre. J’étais très saoul. [...] Mais j’ai dû lui dire non à peu près 15 fois.

– Un jeune homme convié à la remise des prix des Jeux de la communication en 2010 qu’animait Éric Salvail

Il me coupait aux 30 secondes pour me dire plein de trucs comme : “j’te mangerais le cul, [...] c’est sûr que t’aurais la baise de ta vie”. [...] Après ce lunch, il s’est mis à m’envoyer des photos de lui tout nu sur Facebook. [...] C’est comme si tout lui était permis. [...] Personne ne disait rien. Personne ne veut se mettre Éric à dos. Il a du pouvoir. »

– Jeune personnalité masculine de la télévision