/news/currentevents
Navigation

Plusieurs précédents au pays

Coup d'oeil sur cet article

Éric Salvail n’est pas la première personnalité canadienne à faire face à des allégations d’inconduite sexuelle. Certaines des affaires ci-dessous ont mené à des accusations et sont encore devant la justice comme dans le cas de Luck Mervil ou Marcel Aubut. D’autres ont donné lieu à des décisions controversées à l’instar de l’acquittement en 2016 de l’animateur de la CBC, Jian Ghomeshi, accusé d’agressions sexuelles par plusieurs femmes. 

Photo d'archives, Mike Hensen

Octobre 2014 : L’animateur de la CBC Jian Ghomeshi est accusé d’agressions sexuelles par plusieurs femmes. Il sera acquitté après un procès en 2016.

Photo d'archives

Décembre 2014 : Le chanteur Luck Mervil est accusé d’exploitation sexuelle à l’égard d’une adolescente qui était âgée au moment des faits de 17 ans et demie. Son procès a été reporté à une date encore inconnue en septembre dernier.

Photo d'archives, Martin Chevalier

Octobre 2016 : Alice Paquet accuse le député libéral Gerry Sklavounos d’agression sexuelle. Aucune accusation ne sera portée en justice contre M. Sklavounos.

Photo d'archives

Février 2016 : Des allégations de pédophilie concernant le cinéaste décédé Claude Jutra secouent le milieu culturel québécois.

Photo d'archives, Annie T. Roussel

Août 2017 : Le producteur musical et ancien patron de Musique Plus, Pierre Marchand, est accusé de plusieurs crimes à caractère sexuel sur une mineure de 14 ans au début des années 1980. Le procès aura lieu en mai 2018.

Photo d'archives, Simon Clark

Janvier 2017 : La chef de cabinet de l’ancien ministre Pierre Paradis, Valérie Roy, l’accuse de harcèlement sexuel. Après enquête, aucune accusation ne sera finalement portée en justice contre M. Paradis.

Photo d'archives

Octobre 2015 : Une série d’accusations de harcèlement sexuel amène l’avocat Marcel Aubut à démissionner de son poste de président du Comité olympique canadien. Cette semaine, l’avocate Amelia S. Fouques a déposé une poursuite au civil contre Marcel Aubut, réclamant près d’un demi-million de dollars pour trois épisodes allégués de harcèlement sexuel.