/opinion/blogs/columnists
Navigation

Tariq Ramadan dans l'eau chaude

Tariq Ramadan dans l'eau chaude

Coup d'oeil sur cet article

La nouvelle vient de tomber en France. L’islamologue suisse Tariq Ramadan, rock star internationale de l’islamisme, petit-fils du fondateur des Frères musulmans, professeur à Oxford et spécialiste du double discours Islam-occident, est visé par une plainte « pour des faits criminels de viol, d’agressions sexuelles, de violences volontaires, de harcèlement et d’intimidation ».

La plainte vient de Henda Avari, une ex-islamiste qui milite aujourd’hui pour la laïcité et les droits des femmes.

Elle avait raconté une agression sexuelle aux mains d’un certain Zoubeyr dans son livre J’ai choisi d’être libre. Elle dévoile aujourd’hui sa véritable identité.

Le journal Le Monde rapporte les paroles d’un de ses avocats, Jonas Haddad: ‘ Henda Ayari n’avait pas envie de communiquer sur ce sujet, par peur. Avec la libération de la parole à laquelle on assiste depuis quelques jours, elle a décidé de dire ce qu’elle a subi et d’en tirer les conséquences judiciaires ».

Le mouvement de dénonciations a traversé l’Atlantique.

Face à ce tsunami d'allégations, je mettrais ma main au feu que bien des hommes connaissent des problèmes de sommeil ces jours-ci.