/entertainment/opinion/columnists
Navigation

Yvon Deschamps est indigné

Coup d'oeil sur cet article

Yvon Deschamps est indigné. Il n’est pas le seul par les temps qui courent. L’humoriste, qui vient d’être décoré de l’Ordre des arts et des lettres du Québec, a déclaré, mardi au Journal : « Ça n’a pas de bon sens. On dirait un tsunami. Ça n’arrêtera jamais ! » Patience, Yvon !

Le monde change dramatiquement. Au point où même les dialogues que livrait Deschamps avec autant de succès dans les années soixante seraient sûrement mal interprétés aujourd’hui. C’est d’ailleurs après les avoir modifiés qu’il les avait présentés, il y a plus de 10 ans, à des galas Juste pour rire.

Les vieux humoristes, qui ont si longtemps fait leurs choux gras des femmes, quelques-uns avec beaucoup d’humour (comme Deschamps), d’autres avec grossièreté, sont loin d’être les seuls hommes qu’il faille « réformer ». Malheureusement, il n’y a pas de camps de rééducation pour les mâles mal dégrossis, les mononcles vaseux, les indécrottables machos et les Lucky Luke du sexe, qui dégainent plus vite que leur ombre.

LE POUVOIR CHANGE PARTOUT

Même s’il ne s’est pas privé de phrases creuses depuis son élection, Justin Trudeau ne pouvait dire plus vrai lorsqu’il a répondu simplement au journaliste qui demandait l’importance pour lui d’avoir dans son cabinet un nombre égal d’hommes et de femmes : « Parce qu’on est en 2015 ! »

Les réseaux sociaux y sont pour beaucoup dans la transformation actuelle de la société et leur influence ne cesse de grandir. Les dénonciations massives des femmes du monde entier contre le harcèlement sont une preuve patente du pouvoir qu’ils peuvent exercer.

Les dizaines de milliers d’accusations de ces femmes tombent au moment où une nouvelle génération s’empare du pouvoir politique, un peu partout. À 45 ans, Justin Trudeau fait déjà figure d’aîné auprès du président français Emmanuel Macron (39 ans), du chancelier autrichien Sebastian Kurz (31 ans), du premier ministre ukrainien Valodymyr Groysman (39 ans) et de ses deux rivaux à la Chambre des communes, Jagmeet Singh et Andrew Scheer, 38 ans tous les deux. Ces nouveaux politiciens ne regarderont jamais les femmes du même œil que leurs prédécesseurs.

TOURNER LA PAGE

Le show-business aussi accueille une nouvelle génération de producteurs, d’auteurs, de réalisateurs et d’humoristes. Ces artistes changent déjà le modèle de pensée des hommes à l’égard des femmes ainsi que le traditionnel paradigme hommes/femmes. De jeunes réalisateurs et producteurs comme Xavier Dolan, Philippe Falardeau, Luc Déry, Alexis Durand-Brault et leurs semblables ne se livreront jamais aux abus de pouvoir des Weinstein, Toback, Rozon et compagnie.

Le modèle qui a permis à ces abuseurs de sévir impunément durant tant d’années ne peut se perpétuer, alors que tant de femmes sont désormais installées aux commandes de la télévision, du cinéma et du show-business en général. Dès 2020, Radio-Canada, l’Office national du film, la Sodec, Téléfilm et le Fonds des Médias du Canada exigeront une stricte parité hommes/femmes au cinéma comme à la télévision.

La nouvelle génération n’aura bientôt plus rien à voir avec celle qui vient de prendre sa retraite ou la prendra bientôt.

Vendredi soir, à l’émission Ici on chante ! animée par Véronique DiCaire à Radio-Canada, René Simard et sa sœur Nathalie interpréteront pour la première fois depuis 30 ans leur chanson Tourne la page. Qui sait, cette chanson pourrait bien marquer une césure définitive dans notre show-business. C’est à souhaiter.

TÉLÉPENSÉE DU JOUR

L’humour change parce que la vie change – Yvon Deschamps (gala Juste pour rire, 1994).