/sacchips/mishmash
Navigation

Les hommes doivent accepter les odeurs vaginales, selon une gynécologue canadienne

Les hommes doivent accepter les odeurs vaginales, selon une gynécologue canadienne
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Selon une gynécologue canadienne, un homme ne devrait jamais reprocher à sa copine d’avoir des odeurs vaginales, puisqu’il n’y a rien de plus normal selon elle.

Jen Gunter, une gynécologue de Winnipeg, croit d’ailleurs que des femmes qui se font reprocher leurs odeurs par leur copain devraient rompre sur-le-champ.

«Si votre partenaire insinue qu’une odeur artificielle est préférable à une odeur vaginale naturelle, c’est lui qui a un problème», a-t-elle déclaré à The Independent.

Cette intervention de la gynécologue a été initiée par une nouvelle tendance utilisée par plusieurs femmes, qui consiste à enduire leurs parties génitales de Vicks VapoRub, qui aurait pour effet d’éliminer toute forme d’odeur corporelle.

Or, l’application de ce produit pourrait avoir des effets très dommageables sur la peau, en plus d’augmenter le risque d’infection.

Selon Mme Gunter, demander à une femme d’éliminer complètement ses odeurs vaginales serait comme la forcer à raser tous ses poils pubiens. «Dire à une femme comment entretenir son vagin est une forme de contrôle que les hommes emploient» et personne ne devrait le tolérer, croit-elle.