/news/society
Navigation

Blagues qui ne passent pas: Alice Paquet et Guy Nantel jettent les gants

Et Guillaume Wagner s’en mêle...

Blagues qui ne passent pas: Alice Paquet et Guy Nantel jettent les gants

Coup d'oeil sur cet article

Alice Paquet, la jeune femme qui affirme avoir été agressée sexuellement par le député indépendant Gerry Sklavounos en 2015, s’en est prise à Guy Nantel dans une publication sur Facebook mercredi après-midi. De son côté, l’humoriste n’a pas tardé à réagir aux accusations de Mme Paquet.

Guy Nantel présentait mardi son nouveau spectacle Droits et libertés, dans lequel il fait notamment allusion à Alice Paquet. Un passage du spectacle qui n’a pas plu à la principale intéressée.

«Dans son spectacle, Nantel réfère à moi comme “la fille qui aurait couché avec le ministre libéral, le Grec”. D’entrée de jeu: je n’ai pas couché avec Gerry Sklavounos. Il m’a agressée sexuellement. Si Nantel ose faire des blagues sur ma situation, sur la nuit terrorisante que j’ai vécu en juin 2015, et sur l’horreur que j’ai vécue après la dénonciation, il pourrait au moins nommer clairement ce qui a eu lieu ce soir-là, et avoir la décence de me nommer correctement: Alice Paquet.»

 

La militante féministe peste également contre d’autres segments du spectacle: «Et comme si ce n’était pas assez, ce dernier continue, signe et persiste: “Non mais lâchez-moé avec votre maudite culture du viol hen”, “ça fait quarante ans que la société matriarcale nous impose des comportements qui ne sont pas dans notre nature comme être féminin osti, être attentif”...»

Alice Paquet dénonce ce qu'elle qualifie de «misogynie éhontée de Nantel», qui arrive selon elle dans un très mauvais moment alors que dans la foulée du mouvement #MoiAussi, plusieurs femmes dénoncent ces jours-ci avoir été agressées sexuellement.

Guy Nantel réagit

Informé de la sortie de Mme Paquet mercredi, l’homme de 49 ans lui a répliqué via Facebook, affirmant d’emblée n’avoir rien dit de scandaleux.

Il souligne d’abord le fait qu’Alice Paquet ne semble pas avoir vu le spectacle en question, en plus de lui reprocher de le citer hors contexte. L’humoriste poursuit en expliquant que son personnage de scène relève de la fiction et du deuxième degré. «[...] tout le monde qui fait preuve d'un minimum d'intelligence est assez raisonnable pour comprendre qu'on est dans la fiction, dans le personnage, dans la caricature, dans le second, voire le troisième degré.»

S’il affirme comprendre qu’Alice Paquet puisse ne pas avoir aimé se retrouver dans un spectacle d’humour, il maintient que celle-ci devra «composer avec ça pour plusieurs raisons.»

«D'abord parce que je parle d'actualité depuis toujours et que son histoire a été l'une des plus médiatisées depuis des mois. Ensuite, parce que le spectacle parle des Droits et libertés et que la notion de consentement sexuel est un thème incontournable dans ce spectacle.»

 

Des humoristes s’en mêlent

Blagues qui ne passent pas: Alice Paquet et Guy Nantel jettent les gants
JOEL LEMAY/AGENCE QMI

 

Sous la publication d’Alice Paquet, les humoristes Guillaume Wagner et Fred Dubé se sont portés à la défense de la jeune femme, reprochant à leur collègue Guy Nantel de se cacher derrière le fameux «deuxième degré».

Voici leur intervention:

Blagues qui ne passent pas: Alice Paquet et Guy Nantel jettent les gants
Capture d'écran FB

 

Blagues qui ne passent pas: Alice Paquet et Guy Nantel jettent les gants
Capture d'écran FB