/lifestyle/hangout
Navigation

Les coups de cœur de... Isabelle Ménard

Les coups de cœur de...  Isabelle Ménard
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

De la radio à la télévision, l’animatrice Isabelle Ménard vit un automne très occupé. S’envolant bientôt pour l’Asie pour l’émission Avec ou sans cash, elle lance avant son départ le livre Tomber en humour, un collectif qui donne la parole à douze humoristes. Originaire de Saint-Hyacinthe, elle a toujours été fascinée par Montréal. Voici donc ses adresses chouchous, passant du Plateau jusqu’au quartier Saint-Henri.

Le restaurant préféré ?

Bistro Lustucru, sur l’avenue du Parc
Photo instagram
Bistro Lustucru, sur l’avenue du Parc

Ça sera difficile de n’en nommer qu’un seul. C’est drôle, car je suis toujours au restaurant. C’est ridicule ! Alors, j’irais avec un incontournable pour mes amis, mon chum et moi : le Bistro Lustucru sur l’Avenue du Parc. Il n’y a pas une fois où j’y suis allée et où je ne m’y suis pas plu. C’est toujours agréable d’y passer une soirée. Les propriétaires y sont tellement gentils.

L’endroit où prendre un verre ?

Rouge Gorge
Photo instagram
Rouge Gorge

Je suis une personne loyale et lorsque je me sens bien à un endroit, j’ai tendance à y ­retourner et y retourner. J’étais une grande fanatique du ­regretté Continental, alors j’ai eu vraiment de la peine lorsqu’ils ont fermé leurs portes. Les mêmes propriétaires ont donc ­ouvert le bar à vin Rouge Gorge, qui m’a ­séduit sur le coup. Le ­service est exceptionnel. J’y suis ­allée très souvent et je ne suis jamais déçue de mon ­expérience.

L’activité préférée ?

J’ai toujours envie de me promener au bord du canal Lachine, de faire mon jogging et juste de m’imprégner du calme de l’eau. Avoir l’eau à proximité me motive !

L’adresse secrète la mieux gardée ?

Café Melbourne
Photo facebook
Café Melbourne

Café Melbourne. C’est un petit café hipster australien sur Saint-Laurent, avec ses tartines à l’avocat et son décor. C’est vraiment joli ! Les propriétaires sont de jeunes entrepreneurs à l’esprit ouvert. Il n’y a pas de contrainte. Tu peux y prendre un café et rester des heures. Ça fait du bien de fréquenter une place vraie qui n’est pas en mode robotique !

Une adresse mode ?

La boutique Modéco. Il y a une section de produits de chez nous et d’ailleurs qui me donne toujours le goût de dépenser. La ­propriétaire choisit des morceaux de ­vêtements originaux qu’elle ­sélectionne partout dans le monde.

L’événement culturel le plus couru à Montréal ?

J’ai le goût de vous dire : déplacez-vous pour voir vos équipes sportives ! Ça donne tellement de vie à une ville !

Si j’étais maire de ­Montréal, je...

La compagnie de taxis d’Alexandre Taillefer, Téo Taxi.
Photo facebook
La compagnie de taxis d’Alexandre Taillefer, Téo Taxi.

J’exploiterais le fait qu’on est francophone. Je m’explique. Mettre l’accent sur le français, c’est nous distinguer des autres grandes métropoles du monde. Par exemple, le simple fait de lire le mot Bonjour, sur les taxis de l’entrepreneur Alexandre Taillefer, est un moyen concret de mettre en lumière notre langue. Le français n’est pas une contrainte, il faut le célébrer !

Le plus beau souvenir de la métropole ?

Je me rappelle encore la première fois que j’ai pris le métro ! Vous savez, je suis une petite fille de Saint-Hyacinthe et on n’allait pas souvent dans la grande ville ! J’étais tellement impressionnée !

Que possède Montréal que les autres villes n’ont pas ?

Montréal a une âme que tu ne peux pas inventer. Amsterdam l’a, Berlin l’a et Montréal l’a aussi. On y sent une histoire, on y sent que quelque chose s’est passé.

Un mot pour décrire ­Montréal ?

Maison.