/sports/opinion/columnists
Navigation

Un avant-goût de l’hiver

Motoneige
Photo Julien Cabana La belle température a pu faire oublier à plusieurs que l’hiver va finir par arriver. Pour les amateurs de motoneige, un salon comme celui de la fin de semaine marque le début de leur saison.

Coup d'oeil sur cet article

Si vous êtes amateur de motoneige ou de quad, ou encore si vous désirez savoir tout ce qui se passe dans ce monde de loisir hivernal, prenez le temps de visiter en fin de semaine le Centre de Foires d’ExpoCité, alors que se tiendra la deuxième édition du Grand salon de la motoneige et du quad.

Présenté par La Capitale assurances, l’événement devrait combler toutes les attentes des visiteurs aux dires du promoteur Pierre Harvey de SM Médias.

« Je crois que nous avons réussi un tour de force en réunissant sous un même toit tout ce qui touche ces deux domaines de loisirs très populaires au Québec, affirme d’entrée de jeu Harvey. Les visiteurs pourront découvrir les modèles offerts par 16 manufacturiers, parmi lesquels ont retrouve les quatre grands de la motoneige. Au total, il y a aura 25 concessionnaires de tous types et 110 exposants. Les visiteurs pourront non seulement découvrir les nouveaux modèles, mais aussi organiser leur saison, se procurer des équipements complémentaires, tout ce dont ils ont besoin pour la pratique de leur activité. Un visiteur pourra entrer au salon en habits du dimanche et repartir vêtu en motoneigiste ou en quadiste. »

ACHETER USAGÉ

Normalement dans un salon de ce genre, les concessionnaires apportent avec eux leurs tout derniers modèles, ce qui fait le plaisir de plusieurs, mais pas nécessairement le bonheur de tous.

« Il peut arriver qu’un visiteur n’a pas le budget pour une machine neuve, mais pour une bonne usagée. C’est dans cet esprit que nous avons décidé d’ouvrir un centre de liquidation où près de 200 unités de quads et motoneiges seront disponibles, souligne le promoteur. Chacun des concessionnaires pourra apporter certains véhicules de sa marque, qui seront regroupés tous ensemble afin que les gens aient le choix des modèles et des marques disponibles. Nous considérons que c’est un ajout de taille à notre événement parce que l’offre pour les visiteurs sera ainsi bonifiée. »

C’est le même principe que plusieurs concessionnaires automobiles utilisent lorsqu’ils font des ventes en bloc de voitures usagées.

DÉFILÉ DE MODE ET PASSEPORT

Parmi les nouveautés au programme cette année il y aura le défilé de mode qui se déroulera à différentes heures durant le salon.

« Les produits de six à sept fabricants de vêtements seront présentés aux visiteurs par une équipe de professionnels de la maison RPM 360 de Québec. Il y aura les vêtements des quatre grands de la motoneige et plusieurs autres maisons spécialisées dans le domaine. L’an dernier, les gens nous avaient souligné qu’ils aimeraient que nous appliquions cette formule. Nous avons répondu à leurs attentes. »

Il y aura aussi la présentation des modèles 2018 de motoneiges qui ont été essayées lors du Snowshoot en mars dernier.

Un autre point important à souligner, auquel Harvey tient mordicus, c’est le fameux passeport de trois jours.

Lorsque le visiteur va venir au salon, avant qu’il ne quitte les lieux il se verra offrir un bracelet lui permettant de revenir gratuitement pour le reste de la fin de semaine. « Il arrive souvent que certaines personnes viennent faire une tournée, découvrent des choses intéressantes et en discutent avec leurs amis. Ils vont peut-être décider de revenir au Salon pour finaliser un marché ou encore faire des réservations pour une destination. Nous n’avons pas de contrôle sur le stationnement, mais pour l’accès au Salon les gens n’auront pas à payer de nouveau. »

Donc, d’aujourd’hui à dimanche soir, si vous désirez savoir ce qui vous attend pour la prochaine saison, ce qui est offert comme destinations et services dans les différentes régions du Québec pour le quad et la motoneige, rendez-vous au Salon.

DOSSIER SENTIERS RÉGLÉ

Finalement, dans le dossier des droits de passage sur les chemins publics, une entente est intervenue entre la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec et le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Les autorisations délivrées dans le passé seront renouvelées pour une autre saison, ce qui permettra aux clubs de pouvoir vendre des droits d’accès, une tarification qui devenait impossible sans les droits de passage accordés. Le Journal avait exposé la situation qui se tramait alors que certains fonctionnaires ne voulaient pas renouveler les droits d’accès aux clubs, à partir de cette saison. Cela aurait causé un tort financier irréparable dans bien des cas, entraînant même la fermeture d’une partie du réseau de sentiers du Québec. Nul doute qu’au cours des prochains mois des démarches seront entreprises pour régulariser la situation afin qu’un tel imbroglio ne se présente plus.

LE FINANCEMENT

Au cours des prochains mois, le nouveau président de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec, Mario Gagnon, aura beaucoup de travail à faire dans le dossier du financement des clubs de motoneigistes. Présentement, le manque de revenus pour plusieurs entraîne des situations financières précaires pour de nombreux clubs. Si les choses ne changent pas, il faut s’attendre à ce que le visage de la pratique de la motoneige change de beaucoup au Québec. Les bénévoles commencent à manquer de souffle. Une augmentation du montant de redevances sur les plaques d’immatriculation serait bienvenue.