/entertainment/voixjunior
Navigation

«La Voix Junior» : des derniers duels pétillants

Coup d'oeil sur cet article

Les jeunes de La Voix junior ont continué à s’affronter, dimanche soir, au cours de la seconde phase des duels de la saison.

En ouverture de ce rendez-vous dominical, Alex Nevsky avait réuni trois grandes voix avec Angélie Pontbriand, Chelsea Goldwater et Estelle Fortin-Lafrance sur la chanson Nobody Love. Les trois filles ont donné tout ce qu’elles avaient dans les poumons au cours de ce qui restera le meilleur numéro de la soirée. Le coach a eu du mal à prendre sa décision, mais il a finalement opté pour garder Estelle.

Le deuxième duel de l’équipe Nevski a rassemblé Maïka Lafrance, Paul Moreau et Alexis Simard sur la chanson L’oiseau et l’enfant. Les trois participants semblaient en total contrôle et ont visiblement eu du plaisir à incarner cette chanson. Alex a choisi de garder Paul, parce qu’il a quelque chose d’unique et qu’il comprend parfaitement l’essence de la musique.

Dans le dernier duel de cette saison, Victoria Flores, Ariane Morin et Alessia Marie Pietraroia ont été réunis pour chanter Back To Black d’Amy Winehouse. Les trois filles, vraiment solides, ont fait honneur à la chanson. Victoria a su délivrer le juste message et a remporté le choix du coach.

Chez Marie-Mai

Marie-Mai avait choisi de réunir trois filles énergiques pour un duel qui rassemblait Laura Janowski, Kate Howard et Lou Granger-Deschamps sur la chanson Brave de Sara Bareilles. Celles-ci ont livré une prestation explosive qui a permis à Kate de gagner sa place pour les chants de bataille.

Sur la chanson Fou d’Andréanne A. Malette, Marie-Mai a finalement jumelé Janibel Poirier, Juliette Compan et Romane-Frédérique Guay. Certes, les trois voix se mariaient très bien, mais Janibel semblait l’artiste la plus complète du trio et c’est la raison pour laquelle Marie-Mai l’a choisie.

Équipe marc Dupré

Les plus jeunes candidats de l’équipe de Marc Dupré, Cédrick et Xavier Tremblay, Mia Lessard et Isabelle Simard, se sont affrontés dans un duel pétillant sur À Miami d’Ariane Moffatt. Si les répétitions ont été un peu cacophoniques, les quatre ont mis le feu au studio. Le coach a décidé de garder la plus calme, Mia.

Marc a conclu ses duels en réunissant Chloé Leclerc, Alexandru Tutuianu et Rose-Coralie Audet sur Nation, la populaire chanson du chanteur français Tibz. Grâce à sa solidité et sa voix mature, Alexandru a remporté la voix de son coach.

La semaine prochaine, ce sera l’étape des « chants de bataille » à La Voix junior. Chaque candidat de chacune des équipes va interpréter une chanson, et à l’issue des prestations, les coachs ne garderont que deux candidats par équipe, qui participeront à la grande finale en direct.

 

Ils passent aux chants de bataille

Équipe Marc Dupré :

  • Mia Lessard
  • Alexandru Tutuianu

Équipe Marie-Mai :

  • Kate Howard
  • Janibel Poirier

Équipe Alex Nevsky :

  • Estelle Fortin-Lafrance
  • Paul Moreau
  • Victoria Flores

 

Estelle Fortin-Lafrance : le plaisir de chanter

« Quand je chante, c’est la liberté pour moi, j’ai juste du fun en chantant. Je chante pour le plaisir. »
Photo courtoisie, OSA Images Et TVA
« Quand je chante, c’est la liberté pour moi, j’ai juste du fun en chantant. Je chante pour le plaisir. »

Angélie Pontbriand, Chelsea Goldwater et Estelle Fortin-Lafrance ont réalisé un duel de grandes voix à La Voix junior, dimanche soir, sur la chanson Nobody Love de Tori Kelly.

Grâce à sa voix juste et puissante, Estelle reste dans l’équipe d’Alex Nevksy. La jeune file de 12 ans confie avoir eu beaucoup de plaisir à préparer cette prestation avec son coach. « On a eu une belle complicité, les trois filles ensemble. Alex m’a appris à être toujours contente de ce qu’on a accompli, peu importe l’issue. J’étais donc plutôt en confiance ».

Avec un père guitariste, Estelle Fortin-Lafrance est tombée dans la musique en étant petite. C’est d’ailleurs avec lui qu’elle a découvert son envie de chanter et son talent. « Il jouait de la guitare, je l’écoutais, et je chantais avec lui. Ma tante est aussi choriste professionnelle. Durant le processus de La Voix junior, elle était présente pour m’aider à travailler mes chansons ».

« Une machine »

Reste que le registre vocal de la jeune fille est assez bluffant, elle peut monter haut dans les aigus et descendre bas dans les graves, ce qui fait dire à son coach qu’elle était véritablement « une machine ».

« Quand je chante, c’est la liberté pour moi, j’ai juste du fun en chantant. Je chante pour le plaisir », dit-elle avec une certaine nonchalance.

La jeune chanteuse n’est pas une bête à concours, mais les deux qu’elle a faits, elle les a remportés. À son palmarès, on trouve donc une place de finaliste à Secondaire en spectacle, un premier prix au Festival international de la chanson de Granby chez les 10-12 ans, accompagné d’un prix coup de cœur.

Malgré son talent et son évidente facilité dans le domaine, Estelle ne souhaite pas faire carrière dans la musique. « J’aimerais faire des études en psychologie, je voudrais vraiment être psychologue. Je pense que je vais juste continuer de chanter pour le plaisir, pas devant public. Ça ne me tente pas de devenir populaire. »

 

Kate Howard, une interprète énergique

« Marie-Mai m’a aidée à aller encore plus haut avec ma voix. Elle m’a aussi appris à aller au bout, à ne jamais lâcher, de faire mon mieux et de m’amuser en chantant. »
Photo courtoisie, OSA Images Et TVA
« Marie-Mai m’a aidée à aller encore plus haut avec ma voix. Elle m’a aussi appris à aller au bout, à ne jamais lâcher, de faire mon mieux et de m’amuser en chantant. »

 

Paul Moreau, la force tranquille

« Vers cinq ans, j’ai voulu suivre des cours de chant, mais la professeure trouvait que j’étais trop petit. Après m’avoir entendu chanter, elle a finalement accepté de me prendre. »
Photo courtoisie, OSA Images Et TVA
« Vers cinq ans, j’ai voulu suivre des cours de chant, mais la professeure trouvait que j’étais trop petit. Après m’avoir entendu chanter, elle a finalement accepté de me prendre. »