/entertainment/shows
Navigation

Lady Gaga lit la lettre d’un Montréalais

Santiago Orozco-Urrea vit « sur un nuage » depuis que la chanteuse lui a fait un câlin

Lady Gaga lit la lettre d’un Montréalais
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Lady Gaga a réalisé le rêve d’un jeune fan montréalais vendredi dernier. La chanteuse a interrompu son concert au Centre Bell pour lire une lettre écrite par Santiago Orozco-Urrea devant près de 20 000 personnes.

« Je n’en reviens toujours pas », souffle le jeune homme de 20 ans, joint par téléphone lundi après-midi.

Trois jours plus tôt, Santiago Orozco-Urrea­­­ assistait au concert de Lady Gaga au Centre Bell de Montréal à la première rangée du parterre. Sa soirée a pris une tournure inattendue lorsqu’il a lancé une lettre adressée à son idole sur la scène. Entre deux chansons, la chanteuse l’a ramassée, puis lue à voix haute devant l’amphithéâtre plein à craquer.

« Merci pour tout. Merci pour ta musique qui a été mon compas, mon phare dans les moments où j’en avais le plus besoin. Tes mots nous encourageant à rester fidèle à soi-même et à nous aimer m’ont tellement appris », a récité la chanteuse avant de descendre vers le parterre prendre Santiago Orozco-Urrea dans ses bras.

En spectacle à Montréal, Lady Gaga a offert un câlin à Santiago Orozco-Urrea après avoir lu sa lettre sur scène.
Photo courtoisie
En spectacle à Montréal, Lady Gaga a offert un câlin à Santiago Orozco-Urrea après avoir lu sa lettre sur scène.

« Elle m’a remercié en me donnant un gros câlin. J’ai l’impression d’avoir eu un black-out, je ne réalisais pas vraiment ce qui se passait. Encore aujourd’hui, je regarde la vidéo tournée par une de mes amies et j’en ai des frissons », relate-t-il.

« Je tenais à lui écrire une lettre, mais je le faisais pour le fun, sans même savoir si elle allait se rendre à elle. Je voulais lui dire comment elle m’a aidé à accepter qui je suis. Je viens d’une communauté qui n’accepte pas beaucoup l’homosexualité. J’ai une mère qui me soutient, mais ce n’est pas tout le monde qui a cette chance », explique le jeune homme d’origine colombienne.

Un vrai fan

Fan de première heure, Santiago Orozco-Urrea n’en est pas à sa première folie pour son idole. En septembre dernier, il avait campé devant le Centre Bell durant quatre jours en vue du spectacle qui devait avoir lieu le jour de la fête du Travail. Lady Gaga a finalement annulé son concert à la dernière minute, mais invité ses fans à la rejoindre devant son hôtel du Vieux-Montréal où elle leur a fait livrer de la pizza.

Il a alors réussi à mettre la main sur un des autographes de la chanteuse distribués par son équipe de sécurité devant son hôtel. « Mais ce qui s’est passé vendredi soir, c’est beaucoup, beaucoup mieux », conclut-il.