/sports/fighting
Navigation

VIDÉO | Les cinq performances les plus significatives de Georges St-Pierre

VIDÉO | Les cinq performances les plus significatives de Georges St-Pierre
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Georges St-Pierre a accompli l'exceptionnel à New York, samedi.

Remporter un titre dans une catégorie supérieure à la sienne après quatre ans d'absence, il faut le faire!

VIDÉO | Les cinq performances les plus significatives de Georges St-Pierre
AFP

S'il y a un combattant qui pouvait réaliser cet exploit, c'est bien l'un des plus grands athlètes québécois tous sports confondus, Georges «Rush» St-Pierre!

Avec une fiche de 26-2, dont 13 victoires consécutives, les moments marquants de la carrière du Québécois sont nombreux.

D'autant plus que pendant son règne de cinq ans, la division des mi-moyens était drôlement intimidante.

Voici ceux que nous considérons les plus importants et impressionnants.

 

5 - Carlos Condit - UFC 154, 17 novembre 2012

À ce moment, «The Natural Born Killer» était le champion intérimaire. Georges, lui, effectuait son grand retour après une vilaine blessure au genou.

GSP l'a dit: Condit a été le test le plus brutal de sa carrière.

Le fameux coup de pied à la tempe de «Rush» a vu le peuple québécois retenir son souffle pendant de longues minutes.

C'était l'une des rares fois qu'on a vu GSP ébranlé.

Cependant, il a traversé la tempête, en route vers une victoire par décision unanime.

VIDÉO | Les cinq performances les plus significatives de Georges St-Pierre
Joël Lemay / Agence QMI

Ce soir-là, il a prouvé pourquoi il était l'un des plus grands.

 

4 - Matt Serra 2 - UFC 83, 19 avril 2008

Quoi de mieux que venger une des défaites les plus surprenantes du sport?

Le faire par K.-O. technique!

Après s'être fait terrasser par Serra en 2007, ce dernier n'a eu aucune chance lors du combat revanche.

VIDÉO | Les cinq performances les plus significatives de Georges St-Pierre
Courtoisie

De vicieux coups de genou au corps ont forcé Yves Lavigne à mettre fin au combat.

C'est de cette façon que GSP a prouvé que sa deuxième défaite en carrière n'était rien de plus qu'une petite erreur de parcours.

Du même coup, il est devenu le champion incontesté des mi-moyens, un titre qu'il a conservé jusqu'en 2013.

 

3 - BJ Penn 2 - UFC 94, 31 janvier 2009

Deux des plus grands du sport se sont affrontés dans le premier combat de l'histoire de l'UFC à opposer deux champions. Le roi des légers a tenté de devenir le premier combattant à tenir simultanément deux titres. À l'époque, plusieurs considéraient que ce combat déterminerait qui, entre Penn et St-Pierre, était le meilleur combattant livre pour livre.

GSP a utilisé sa puissance grandement supérieure à celle de Penn pour initier et contrôler de longues séquences au corps à corps et au sol.

Certains diront qu'il a aussi triché à l'aide de gelée de pétrole, mais n'embarquons pas dans ce débat.

VIDÉO | Les cinq performances les plus significatives de Georges St-Pierre
Agence QMI

BJ a finalement abdiqué à la fin du quatrième round, ensanglanté et épuisé.

Même si ce n'était pas le combat le plus excitant à regarder, le Québécois a aisément dominé l'un des meilleurs combattants de l'époque.

 

2 - Michael Bisping - UFC 217, 4 novembre 2017

La planète sportive ne parle que de Georges en ce début de semaine. C'est justifié.

GSP a vaincu l'adversité et a relevé tout un défi à New York, samedi soir.

La coqueluche des Québécois est revenue d'une pause de quatre ans pour affronter le champion d'une catégorie supérieure à la sienne.

Depuis la signature de son nouveau contrat, St-Pierre répète qu'il est dans son «prime», qu'il est encore meilleur qu'auparavant.

Il n'a pas menti.

En plus de vaincre le Britannique, il a fait quelque chose qu'il n'avait pas fait depuis près de dix ans: terminer un combat grâce à une soumission.

VIDÉO | Les cinq performances les plus significatives de Georges St-Pierre
AFP

Il est aussi devenu le quatrième membre de l'UFC à remporter deux ceintures différentes, en plus d'égaler le record de Bisping pour le plus grand nombre de victoires dans l'UFC.

Cette soirée ne sera jamais oubliée par les amateurs d'arts martiaux mixtes. On parle même de l'UFC 217 comme étant la meilleure carte de l'histoire de l'organisation.

 

1 - La trilogie contre Matt Hughes

Les deux mi-moyens représentaient deux époques: le présent (Hughes) et le futur (St-Pierre).

Matt Hughes a marqué la carrière de Georges, non seulement d'une façon compétitive, mais aussi symbolique. Voyons-le comme un changement de garde.

En 2004, leur première rencontre a été marquée de la défaite cinglante d'un GSP intimidé.

En 2006, Georges a dominé Hughes pendant près de deux rounds, avant que le combat ne soit stoppé par l'arbitre. St-Pierre avait réussi: il était champion du monde des mi-moyens!

Après une défaite crève-coeur aux poings de Serra et une victoire contre Josh Koscheck, les deux athlètes se sont de nouveau affrontés pour le titre intérimaire.

Encore une fois, GSP l'a vaincu au deuxième round. Une légende était née.