/news/green
Navigation

Barrages d'Hydro-Québec: le chef du conseil de bande de Pessamit dénonce l’ouverture des vannes

Barrages d'Hydro-Québec: le chef du conseil de bande de Pessamit dénonce l’ouverture des vannes
Photo courtoisie Hydro-Québec

Coup d'oeil sur cet article

Le chef du conseil de bande de Pessamit, René Simon, dénonce la décision d'Hydro-Québec d'ouvrir les vannes de ses barrages en raison de la forte accumulation d'eau.

René Simon affirme que plusieurs campements innus ont été détruits le long des rivières touchées. Il croit qu’Hydro-Québec emmagasinait beaucoup plus d’eau dans ses réservoirs que d’habitude pour fournir en électricité la Nouvelle-Angleterre cet hiver.

Hydro-Québec réfute les allégations du conseil des Innus. La société d’État prétend qu’elle a dû ouvrir les vannes à cause des fortes pluies des dernières semaines.

Mais selon les données avancées par le conseil de bande, il serait tombé 588 millimètres de pluie entre mai et octobre alors que la moyenne est de 41 millimètres de plus pour les 29 dernières années.