/entertainment/movies
Navigation

Cinq documentaires à voir aux RIDM

Coup d'oeil sur cet article

Plus de 140 films en provenance d’une cinquantaine de pays et abordant des sujets variés sont au programme de la 20e édition des Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) qui débute jeudi soir. Voici cinq films qui ont retenu notre attention :

24 Davids

Dans ce road-movie tourné sur trois continents, la réalisatrice québécoise Céline Baril donne la parole à 24 protagonistes qui n’ont rien en commun à part le fait qu’ils ont le même prénom : David.

► Présenté jeudi soir à 19 h à l’Université Concordia.


DPJ

Le Québécois Guillaume Sylvestre se penche sur le fonctionnement de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) et les dilemmes auxquels sont confrontés ses travailleurs sociaux.

► Le 16 novembre à 20 h à la Cinémathèque québécoise.


The Reagan Show

Ce documentaire de Pacho Velez et Sierra Pettengill revient sur la présidence de Ronald Reagan, qui avait joué dans 53 films hollywoodiens avant de devenir le 40e président des États-Unis.

► Présenté le 12 novembre à 21 h 30 au Pavillon Judith-Jasmin de L’UQAM.


Les dépossédés

Après avoir déjà abordé les problèmes environnementaux dans son documentaire Survivre au progrès (2011), le réalisateur québécois Mathieu Roy poursuit son œuvre en faisant état des effets désastreux de l’industrie agroalimentaire contemporaine sur la vie des paysans et des travailleurs de la terre.

► Le 12 novembre à 15 h 30 à la Cinémathèque québécoise.


Nothingwood

Ce documentaire de la journaliste Sonia Kronlund propose de faire découvrir le réalisateur afghan Salim Shaheen, roi incontestable de la série Z dans son pays, qui compte à son actif déjà plus de 110 films.

► Présenté le 18 novembre à 19 h à l’Université Concordia.


♦ Les 20es Rencontres internationales du documentaire de Montréal ont lieu du 9 au 19 novembre.