/entertainment/tv
Navigation

La chaîne TVA recrute Jean-Marc Généreux

La compétition de danse Révolution entrera en ondes à l’automne 2018

Les chorégraphes Jean-Marc Généreux, Lydia Bouchard et Steve Bolton joueront le rôle de « maîtres » dans Révolution.
Photo Ben Pelosse Les chorégraphes Jean-Marc Généreux, Lydia Bouchard et Steve Bolton joueront le rôle de « maîtres » dans Révolution.

Coup d'oeil sur cet article

La nouvelle émission de danse de TVA, Révolution, entrera en ondes en septembre 2018. Trois experts ont été recrutés pour guider les concurrents et juger leurs performances : Jean-Marc Généreux, Steve Bolton et Lydia Bouchard.

Révolution sera diffusée l’automne prochain, ce qui nous laisse croire que La Voix Junior pourrait faire relâche l’an prochain. À TVA, on nous indique qu’il est trop tôt pour dévoiler les détails du calendrier 2018-2019.

Contrairement à La Voix, Révolution est un format original québécois, développé par Fair-Play (Sur invitation seulement, SNL Québec) et Québecor Contenu.

Pour tous les âges

Peu de détails ont coulé concernant le déroulement de Révolution. La saison sera découpée en trois phases, dont les deux premières seront enregistrées l’été prochain, a-t-on appris.

Il s’agit d’une compétition qui réunit tous les styles de danse (tango, claquette, ballet classique, contemporain, hip-hop, etc.) et qui s’adresse à des concurrents de tous âges, amateurs ou professionnels. Ces derniers pourront se présenter aux préauditions, qui auront lieu dès janvier, en solo, en duo et même en troupe.

Contrairement aux autres téléréalités du genre, qui adoptent un modèle d’entonnoir en éliminant des concurrents chaque semaine, Révolution sera une série « non linéaire ». On nous promet également « une bascule technologique incroyable » qui devrait révolutionner la danse à la télévision.

Valoriser le talent d’ici

Des trois « maîtres » qui seront au cœur de l’émission, Jean-Marc Généreux est assurément le plus connu du grand public. Sommité mondiale en ballroom, le danseur québécois a fait beaucoup de télévision au cours des dix dernières années. Chorégraphe à So You Think You Can Dance aux États-Unis, il fait partie du panel de jurés à Danse avec les stars en France depuis 2011.

Son embauche à Révolution ne compromettrait aucunement son éventuel retour au populaire rendez-vous de TF1 en 2018. Plusieurs allers-retours Montréal-Paris sont à prévoir. « J’ai hâte de valoriser le talent d’ici et de pouvoir enfin m’exprimer au Québec sur la chose que j’aime le plus au monde : la danse. »

Des chorégraphes réputés

La feuille de route des deux autres maîtres n’est pas moins impressionnante. Spécialiste en danse urbaine, Steve Bolton a signé des chorégraphies pour Marie-Mai et Olivier Dion, en plus de personnifier Michael Jackson dans le jeu vidéo officiel du chanteur.

« Les Québécois ont un peu oublié le talent qu’on a ici. Ça va leur permettre de redécouvrir ce médium. Ça va aussi pousser les danseurs à évoluer. »

Quant à Lydia Bouchard, une experte en danse contemporaine ayant souvent travaillé avec le Cirque du Soleil, elle se réjouit de faire partie d’une émission qui devrait faire connaître les danseurs chez eux. « Des danseurs québécois qui s’illustrent dans le monde, il y en a plein. Mais ils sont peu connus ici. »