/entertainment/movies
Navigation

Le groupe Disney annonce une nouvelle trilogie «Star Wars»

Le groupe Disney annonce une nouvelle trilogie «Star Wars»
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le groupe Disney a réjoui les fans de Star Wars en annonçant jeudi la préparation d’une «toute nouvelle trilogie» de son épopée intergalactique, l’un des plus grands succès du cinéma depuis quarante ans.

«Nous avons déjà d’autres super films Star Wars déjà prévus pour les années qui viennent en plus de la sortie en 2019 de l’épisode IX (de la saga). Nous très heureux d’annoncer que nous venons de signer un accord avec Rian Johnson, le réalisateur de The Last Jedi, pour développer une toute nouvelle trilogie Star Wars», a déclaré le patron du groupe, Bob Iger, lors d’une conférence téléphonique à l’occasion de ses résultats annuels.

La saga mythique a vu le jour en 1977 avec le premier opus La Guerre des Étoiles, suivi de L’Empire contre-attaque (1980) puis du Retour du Jedi (1983), tous réalisés par un jeune cinéaste, George Lucas.

Quatre décennies plus tard, Star Wars est devenu la franchise cinématographique la plus rentable de tous les temps, et la religion Jedi est même officielle dans plusieurs pays.

Seize ans après Le Retour du Jedi, George Lucas était revenu avec une nouvelle trilogie, étalée entre 1999 et 2005, dont l’histoire se situe chronologiquement avant les trois premiers films.

Nouvelle étape en 2012: le réalisateur vend sa franchise à l’empire Disney pour 4 milliards de dollars.

À son tour, le groupe lance une nouvelle trilogie: Le Réveil de la Force sorti en 2015, le deuxième épisode Les derniers Jedi (VIII) est attendu en décembre et le troisième, l’épisode IX, en 2019.

Grandes ambitions

La franchise Star Wars a «dépassé les attentes» depuis que Disney a acheté LucasFilm, et «nous avons de grandes ambitions pour elle», a précisé M. Iger.

Après plusieurs rebondissements, la réalisation de l’épisode IX a été confiée en septembre à J.J. Abrams, l’un des réalisateurs les plus en vue de Hollywood, après le départ fracassant de Colin Trevorrow pour incompatibilité artistique.

Disney a aussi ajouté trois films avec des aventures transversales comme Rogue One sorti en 2016. Un deuxième est prévu l’an prochain et sera consacré au personnage de Han Solo, incarné par Harrison Ford dans la saga historique.

Les deux derniers films de la franchise ont rapporté 3 milliards de dollars.

Outre cette annonce qui a ravi les fans, Disney a indiqué être en train de «développer une série Star Wars» pour son futur service de diffusion en flux, dont le démarrage est prévu fin 2019, ainsi que d’autres «séries originales».

Les studios «produiront aussi quatre à cinq films par an exclusivement pour le service», a précisé M. Iger.

Le groupe a annoncé cet été qu’il allait lancer ses propres services de vidéo en streaming, qui viendront concurrencer frontalement Netflix et Amazon, notamment.

Avant ça, Disney compte lancer un service de streaming sportif grâce à sa chaîne spécialisée ESPN.

Via une toute nouvelle application «lancée au printemps», les utilisateurs pourront regarder la chaîne en streaming et s’abonner à «ESPN Plus» pour «avoir accès à des programmes sportifs supplémentaires, notamment des milliers de retransmissions sportives en direct», a-t-il continué, sans donner le prix du service.

Walt Disney a aussi annoncé jeudi avoir enregistré pour le quatrième trimestre de son exercice décalé 2017 des résultats en baisse, inférieurs aux attentes des analystes, en raison notamment d’une forte baisse du chiffre d’affaires de ses studios de cinéma.

Ces résultats ont fait baisser dans un premier temps le titre en Bourse mais l’annonce de nouveaux Star Wars a inversé la tendance: le titre avançait de 1% à 103,70 dollars vers 22H30 dans les échanges électroniques.